En ce moment : Eyes Closed - Imagine Dragons Ecouter la radio

En ce moment
abonnement

Paris (AFP). Morts sur les routes: un plan de lutte pour enrayer la hausse

...

Paris (AFP). Morts sur les routes: un plan de lutte pour enrayer la hausse
Des sapeurs pompiers sur les lieux d'un accident de la route, le 14 janvier 2014 près de Roubaix - AFP/Archives
Alcoolémie, radars, renforcement des contrôles: le gouvernement doit présenter lundi un "plan de lutte" pour enrayer l'augmentation du nombre des morts sur les routes françaises, en hausse en 2014 pour la première fois depuis douze ans. Bernard Cazeneuve devait s'adresser dans l'après-midi au bureau du Conseil National de la Sécurité Routière (CNSR). Le ministre de l'Intérieur doit leur annoncer une mauvaise nouvelle: entre 120 et 140 morts de plus ont été comptabilisés en 2014 par rapport à 2013, selon des sources concordantes. C'est la première hausse annuelle depuis 2001. Le nombre des morts sur les routes avait reculé de 10,5% en 2013 atteignant un nouveau record à la baisse depuis 1948, l'année des premières statistiques. Il y avait eu 3.268 tués en 2013. Le gouvernement avait alors affiché l'objectif de diminuer à 2.000, en 2020, le nombre des morts par an sur les routes. Pour enrayer cette hausse de la mortalité, le ministre va présenter au CNSR, puis à la presse, une batterie de mesures. L'une concerne l'alcoolémie au volant, d'après plusieurs sources proches concordantes. Le seuil de 0,5 grammes par litre de sang autorisé pourrait être abaissé pour les jeunes conducteurs, prévoit une source proche. Le ministre a d'ores et déjà répété qu'une baisse générale de la limitation de vitesse de 90 km/h à 80 km/h sur les routes secondaires bidirectionnelles, recommandée par le Conseil national de la sécurité routière (CNSR), était exclue. Cette limitation ne sera expérimentée que sur quelques tronçons. - Plus de morts en Bretagne et en Alsace - "Le ministre va nous annoncer une remontée de la mortalité après 12 ans de baisse. Cette remontée est d'autant plus inacceptable qu'elle était évitable", a réagi auprès de l'AFP Chantal Perrichon, la présidente de la Ligue contre la violence routière. "Cette remontée est la responsabilité de la puissance publique qui n'a annoncé aucune nouvelle mesure depuis mars 2013", et la mise en place de radars de la troisième génération dans les voitures banalisées, selon Mme Perrichon. Pour réduire la mortalité sur les routes, la Ligue contre la violence routière demande la mise en place rapide d'une loi interdisant les avertisseurs de radar, le passage de 90 à 80 km/h de la limitation de la vitesse sur le réseau secondaire français ou l'interdiction de toute pratique de téléphone au volant, y compris le recours aux kits mains libre. Pour Pierre Chasseray, de l'association 40 millions d'automobilistes, cette hausse doit être relativisée: "En termes de morts sur les routes, l'année 2014 marque une hausse mais ça reste la deuxième meilleure année depuis que les statistiques existent", a-t-il dit à l'AFP. "Avec un premier bilan évalué par l'association de 3.389 tués sur les routes, 2014 affiche 256 victimes de moins qu'en 2012 et 870 de moins qu'en 2011", précise l'association qui tient sa propre comptabilité du nombre des morts sur les routes. Pour cette association, membre du CNSR, il est "impossible de mettre en avant l'argument d'un changement de comportement des automobilistes français face à un relâchement de la répression" pour expliquer la hausse de la mortalité, les disparités régionales étant très fortes. La Bretagne et l'Alsace ont connu une forte hausse du nombre des morts sur les routes, d'après elle. A quelques rares exceptions, comme l'année 2001, le nombre des morts sur les routes est en baisse constante depuis 1973. Cette année-là, les autorités avaient recensé plus de 18.000 morts en France. La mortalité a ainsi été divisée par cinq en un peu plus de quarante ans en France.
Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Pour aller plus loin
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Petites Annonces
Immobilier
loue maison de pêcheur meublée...
loue maison de pêcheur meublée... Le Tréport (76470) 0€ Découvrir
5 mn de Bayeux et 20 mn de Saint-Lô, à vendre bel ensemble
5 mn de Bayeux et 20 mn de Saint-Lô, à vendre bel ensemble Le Tronquay (14490) 450 000€ Découvrir
Saint-Jacut-de-la-Mer (22750) sur camping...
Saint-Jacut-de-la-Mer (22750) sur camping... Saint-Jacut-de-la-Mer (22750) 0€ Découvrir
Gouville-sur-Mer, côte ouest Manche (50)...
Gouville-sur-Mer, côte ouest Manche (50)... Gouville-sur-Mer (50560) 275€ Découvrir
Automobile
Caravane GRUAU Tradition 40 CP
Caravane GRUAU Tradition 40 CP Rouen (76000) 2 500€ Découvrir
Renault Megane
Renault Megane Coutances (50200) 2 000€ Découvrir
Vends Mercedes Classe A
Vends Mercedes Classe A Argences (14370) 29 000€ Découvrir
Tiguan
Tiguan Hérouville-Saint-Clair (14200) 9 900€ Découvrir
Bonnes affaires
Colonne de salle de bain
Colonne de salle de bain Rouen (76000) 120€ Découvrir
Meuble de cuisine
Meuble de cuisine Luc-sur-Mer (14530) 1 000€ Découvrir
salle à manger en merisier complete
salle à manger en merisier complete Luc-sur-Mer (14530) 1 200€ Découvrir
Lit clos breton
Lit clos breton Pleumeur-Bodou (22560) 750€ Découvrir
L'application mobile de Tendance Ouest
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
Votre horoscope du lundi 27 mai
Les jeux de Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
Paris (AFP). Morts sur les routes: un plan de lutte pour enrayer la hausse