En ce moment : INFINITY - JAYMES YOUNG Ecouter la radio

Recherche contre le cancer : Caen se veut à la pointe

Mercredi 3 décembre, un grand pas a été réalisé à Caen dans le domaine de la médecine nucléaire. Plusieurs contrats d'investissement ont été signés. Avant la fin 2018, des premiers patients pourront être traités selon des techniques plus performantes pour la destruction de tumeurs cancéreuses.

Recherche contre le cancer : Caen se veut à la pointe
Huit intervenants devant une centaine d’invités : mercredi 3 décembre, le nombre de personnes présentes était à la hauteur des enjeux.

Le projet Archade est définitivement lancé, après 7 ans de travaux. Mercredi 3 décembre, de nombreux acteurs de la médecine nucléaire venaient poser à Caen un jalon crucial : la signature des contrats d’investissement pour la création, sur le site du Grand accélérateur national d'ions lourds (Ganil), à Caen, d’un centre de recherche et de traitement en hadronthérapie. Il s'agit d'une technique ultra précise d’éradication des tumeurs cancéreuses.

Dans un premier temps, un accélérateur de protons nommé Proteus One, dont le contrat d’achat a été signé ce même jour, devra être construit. Il entrera en fonction fin 2018 et pourra atteindre sa vitesse de croisière au bout de trois ans, en soignant 345 patients par an selon la méthode de la protonthérapie, plus précise que les traitements actuels. Il sera toutefois loin de couvrir l'ensemble des besoins, évalués à 5 300 personnes par an. Philippe Lagalle est directeur du projet Archade :

Philippe Lagalle décrit le Proteus One

Par la suite, des travaux de recherche seront menés sur le domaine de l'hadronthérapie, traitement grâce à un faisceau d'ions carbone, plus efficaces que les rayons X sur certains cancers.

A terme, c'est toute une filière industrielle qui devrait se développer autour de Caen pour la fabrication, la commercialisation et l'utilisation d'accélérateurs permettant des traitements par hadronthérapie, espèrent les spécialistes. Pourquoi avoir choisi Caen pour lancer un centre de recherche à ambition mondiale ? La réponse de Philippe Lagalle :

Pourquoi Caen ? Réponse de Philippe Lagalle

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article
Envoi en cours...
En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Recherche contre le cancer : Caen se veut à la pointe