En ce moment : UN JOUR EN FRANCE - NOIR DESIR Ecouter la radio

Dans les backstage des concerts gratuits de la région

Alors que la musique a été célébrée partout en France le samedi 21 juin pour le solstice d’été, la fin du mois de juin et le début du mois de juillet resteront une période propice aux sérénades dans la ville aux cent clochers.

Dans les backstage des concerts gratuits de la région
Lors du concert de Mika en juin dernier, au moment de l'Armada. - région Haute-Normandie

Différents concerts se succèderont avant de laisser place aux très attendus concerts gratuits de la région qui auront lieu du jeudi 3 au dimanche 6 juillet. Petit tour en backstage.

La scène se déchaîne


Archéo Jazz, Vivacité ou encore Rock Dans Tous Ses État, les festivals battront leur plein fin juin. Et les dates des nouveaux concerts gratuits de la Région ont été étudiées en fonction de ce calendrier. “Cette période marque le début de l’été, après les examens des lycées, tout en évitant d’empiéter sur d’autres manifestations haut-normandes. Ce nouveau rendez-vous annuel donne aussi le coup d’envoi des Terrasses du Jeudi à Rouen et vient compléter la série de manifestations soutenues par la Région, qui jalonnent et animent notre territoire”, précise Nicolas Mayer-Rossignol, président de la région Haute-Normandie. 


Ces concerts font ainsi leur apparition à l’agenda rouennais parmi les événements que l’on espère récurrents. “C’était un engagement pris lors des dernières élections régionales. Nous avons tenu parole, en nous appuyant sur les concerts de l’Armada qui ont connu un grand succès”, rappelle le président de Région. Ainsi, Metronomy, Skip The Use, Martin Garrix, Texas, Ayo et Gaëtan Roussel enflammeront tour à tour la scène de la presqu’île de Waddington rouennaise. 


Des groupes ultra sélectionnés concède la région. Qualité artistique et performance scénique, disponibilités des groupes, contraintes budgétaires et cohérence artistique ont été les principaux critères de sélection.


Un budget conséquent


Ces têtes d’affiches, à l’envergure nationale ou internationale, ont un coût, comptez 995 000 € pour les quatre soirées, un budget moins élevé que celui des concerts de l’Armada 2013 (1 200 000 €)... mais avec deux groupes en moins.


Ce budget colossal a pourtant valu à la région d’organiser cet événement en interne afin d’éviter toute dépense supplémentaire.


Nous avons fait appel à un professionnel des musiques actuelles en soutien et nous nous sommes appuyés sur RMAHN (le réseau des musiques actuelles de Haute-Normandie) pour la sélection des premières parties”, souligne le président, qui ajoute que de nombreux partenaires tels que la ville de Rouen, la Crea ou le Grand Port Maritime de Rouen soutiennent logistiquement l’événement.  


À J-15 des premiers concerts, tout est organisé. “Nous finalisons en ce moment les contacts avec les représentants des artistes pour caler au mieux leur venue et leur concert. Nous sommes mobilisés pour faire de cet événement un succès populaire et festif.”

Nul doute que ces concerts rencontreront un grand succès. Comme le suggérait le compositeur allemand Richard Wagner “la musique commence là où s’arrête le pouvoir des mots”. N’ajoutons rien, et... musiciens, à vos instruments !

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Présidentielle et législatives : le direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Dans les backstage des concerts gratuits de la région