En ce moment : ARCADE - DUNCAN LAURENCE Ecouter la radio

A Caen, la Ville aide les propriétaires pour faire des travaux

Xavier Le Coutour et Rudy L’Orphelin, respectivement maires-adjoints chargés du logement et du développement durable, étaient "Les invités de la rédaction", l’émission du mercredi midi sur Tendance Ouest (100.2 FM).

A Caen, la Ville aide les propriétaires pour faire des travaux
Xavier Lecoutour (à droite) et Rudy L’Orphelin : “L’objectif est aussi de réduire la facture énergétique des Caennais”.

Une Opération programmée d'amélioration de l'habitat (OPAH) a été mise en place depuis un an. De quoi s'agit-il ?

"Elle vise à aider les propriétaires à améliorer leur logement pour diminuer leur facture énergétique. Ce soutien financier est soumis à des conditions de ressources. C'est l'association Pact-Arim qui, à la demande des personnes, établit le diagnostic des travaux nécessaires et monte un dossier de demande de subvention. Pour la suite, le propriétaire reste libre de choisir les artisans qui interviendront à son domicile. Le dispositif Pact Arim est financé par la Ville de Caen. Elle participe au coût des travaux, jusqu'à hauteur de 70%".

Quel genre de travaux et quels logements sont-ils concernés ?

"Ce sont les logements insalubres et les logements anciens de plus de quinze ans qui sont visés. On compte moins d'une centaine de logements insalubres à Caen. Mais l'on peut avoir un logement tout à fait digne qui se révèle un gouffre financier. Les travaux peuvent concerner le remplacement d'une chaudière ou de vieilles huisseries. Ou encore l'isolation du bien. Les parties communes de copropriété, comme une cage d'escalier, peuvent également être concernées".

Le nombre de logements énergivores est-il important à Caen ?

"Oui. L'idée, c'est de pouvoir intervenir sur toute la ville et de convaincre les copropriétés d'y remédier. Il faut agir sur les enveloppes des bâtiments, les façades et les combles. Parfois, les charges de chauffage sont aussi importantes que le loyer. Et des familles finissent par renoncer à se chauffer. Notre objectif avec cette action, c'est de mobiliser les syndics puisque les processus de décision sont lourds et souvent concentrés sur une assemblée générale une fois par an. Cela ne permet pas aux copropriétaires de s'informer correctement. Nous mettons donc en place un programme de conseils gratuits, depuis la phase d'information jusqu'à celle des travaux. Pour en bénéficier, il faut contacter l'association Biomasse".

Quel bilan provisoire tirez-vous de la mise en place de cette OPAH ?

"C'est une réussite : 51 logements de propriétaires occupants et 28 logements logements de propriétaires bailleurs ont déjà été agréés pour bénéficier d'un soutien financier. Cela prouve bien que l'OPAH peut déterminer un propriétaire à faire des travaux. La Ville consacre un million d'euros pour cette opération. L'Agence nationale de l'habitat (ANAH) apporte quant à elle près de 1,5 million d'euros".

Pratique

Pact-Arim : permanences à la Maison de l'Habitat, les 1er et 3e mardis du mois de 14h30 à 16h30. 37, rue Jean Romain à Caen, tél. 02 31 38 31 38, www.maisonhabitat.caen.fr

Biomasse : 19, quai de Juillet à Caen. Tél. 02 31 34 24 88, www.biomasse-normandie.org

Recevez l'actualité gratuitement
Pour aller plus loin
Réagir à cet article
Envoi en cours...
En direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
A Caen, la Ville aide les propriétaires pour faire des travaux