En ce moment : 1,2,3 (FEAT HATIK) - AMEL BENT Ecouter la radio

Caen : l'hôpital Clémenceau est à vendre

Le CHU va se séparer du centre hospitalier régional. Mairie de Caen et conseil régional sont intéressés pour racheter une partie des terrains.

 Caen : l'hôpital Clémenceau est à vendre
Économie : un mot qui est sur toutes les bouches quand on évoque le cas du Centre hospitalier universitaire (CHU) de Caen. Son directeur, Angel Piquemal, ne s'en cache pas. “Si l’on veut avancer, il faut que nos finances reviennent à l’équilibre, le plus vite possible. Aujourd’hui, notre dette est trop grande et les banques ne nous suivraient pas”. Notamment dans le cas d’une reconstruction de la tour Côte de Nacre dont la faisabilité ne fait plus éveiller de doutes.

Vendre au plus vite
Outre le projet médical qui doit être redéfini cette année et la date des travaux concernant la fameuse reconstruction, l’avenir d’une autre structure du CHU suscite l’interrogation : le Centre hospitalier régional (CHR). Clémenceau, comme le dénomme la majorité des Caennais, a vu une partie de ses effectifs quitter les lieux au mois de décembre dernier pour investir le nouveau pôle femmes-enfants-hématologie. Mais, il reste toujours 800 praticiens travaillant sur place. Ils sont répartis dans plusieurs services de soins, médico-techniques, administratifs et enfin dans des laboratoires.
Le directeur est très clair sur les velléités de se séparer du second centre hospitalier caennais : “Nous voulons vendre Clémenceau le plus vite possible”, a-t-il expliqué.
Et les négociations ont déjà démarré avec la ville de Caen. Les terrains qu’elle pourrait acquérir d’ici à quelques mois sont situés d’une part sur la zone nord-est du CHR, en friche depuis quelques années et d’autre part sur un autre site jouxtant l’Abbaye-aux-Dames.
Mais  la Mairie n’est pas la seule à montrer un vif attrait pour ces terrains. Le Conseil régional est également intéressé pour étendre ses locaux.
Quant aux services restants, pour le directeur du CHU, celui de néphrologie-hémodialyse sera rapatrié prioritairement sur le site Côte de Nacre. Les autres services devraient emprunter rapidement le même chemin tant les besoins d’argent semblent nécessaires.

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Pour aller plus loin
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Présidentielle et législatives : le direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Caen : l'hôpital Clémenceau est à vendre