En ce moment : Sacrifice - THE WEEKND Ecouter la radio

Le Havre. Aux Restos du Cœur, "on attend beaucoup plus de monde"

Vie associative. Les Restos du Cœur lancent ce mardi 22 novembre leur 38e campagne d'hiver. Un coup de pouce alimentaire plus que jamais nécessaire, face à l'inflation et la flambée des prix de l'énergie. Reportage au Havre, dans le quartier du Rond-Point.

Le Havre. Aux Restos du Cœur, "on attend beaucoup plus de monde"
La distribution a déjà débuté dans certains centres comme au Havre, dans le quartier du Rond-Point.

Un plein de courses, un petit café et des sourires : la routine reprend, aux Restos du Cœur. L'association créée par Coluche entame sa 38e campagne d'hiver ce mardi 22 novembre. Elle a distribué l'année dernière l'équivalent de plus de 140 millions de repas.

Plus de "petits salariés"

"On attend beaucoup plus de monde que d'habitude", annonce Madeleine Bunel, responsable du centre Jean-Jacques Rousseau, au Havre, dans le quartier populaire du Rond-Point, à deux pas de l'université. "Il y a davantage de retraités, de petits salariés, ceux qui ont des petits contrats mais qui n'y arrivent plus", poursuit la bénévole, à la tête du centre depuis six ans. "Tout le monde ressent la flambée des prix, des factures de l'énergie. Et ce n'est pas fini", redoute-t-elle, évoquant le risque d'une inflation à deux chiffres sur certains produits, en 2023. "Les magasins donnent moins qu'avant, mais il ne faut pas trop se plaindre", estime la responsable. Seule consolation : la réouverture de l'espace de convivialité, après deux années de restrictions liées à la Covid.

L'association fondée par Coluche dans les années quatre-vingt est toujours indispensable…

"Un bon coup de pouce"

"C'est la première fois de notre vie que l'on s'inscrit aux Restos, je me disais que c'était pour les autres", témoigne un coiffeur de 55 ans en recherche d'emploi, venu avec son compagnon manutentionnaire, victime d'un accident du travail. C'est une travailleuse sociale, auprès de qui ils cherchaient conseil pour régler des factures, qui les a orientés vers l'association. "C'est un bon coup de pouce", poursuit le bénéficiaire. Les Restos ont d'ailleurs étendu leurs critères d'éligibilité en raison de la crise actuelle.

Au centre du Rond-Point, c'est la reprise

L'an passé, 14 000 personnes avaient été aidées par les Restos du Cœur dans les centres du Havre et du pays de Caux.

Galerie photos
Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Le Havre. Aux Restos du Cœur, "on attend beaucoup plus de monde"