En ce moment : PS_Je taime - Christophe WILLEM Ecouter la radio

Caen. Ils s'introduisent dans la résidence Domitys et volent… des masques

Police. Cinq jeunes gens étaient jugés le jeudi 17 novembre au palais judiciaire de la Presqu'île de Caen pour s'être introduits dans la résidence Seniors Domitys, à Caen, le 26 avril dernier.

Caen. Ils s'introduisent dans la résidence Domitys et volent… des masques
Un des cinq prévenus n'était pas présent, il est parti en Algérie avec son père. - Martine Dubos

Ils sont cinq jeunes, âgés de 19 à 23 ans, à s'être introduits dans la résidence Seniors Domitys de Caen. Quatre étaient présents à l'audience du jeudi 17 novembre, au palais judiciaire, le cinquième ayant décidé de partir en Algérie avec son père, "pour s'éloigner de ses mauvaises fréquentations", affirme son avocat. Il leur était reproché d'être entrés illégalement dans le parking de Domitys le 26 avril, à 0 h 50. La police les avait rapidement interpellés.

La vidéo de surveillance montre bien quatre individus pénétrer dans le local, à visage découvert. À leur sortie, tous portent un masque chirurgical. Les policiers retrouvent sur un prévenu un tournevis, qui correspond exactement à l'empreinte de l'outil qui a servi pour ouvrir la porte du parking. La directrice de l'établissement confirme que celle-ci fonctionnait bien avant et qu'ils l'ont forcée et détériorée pour entrer.

À la barre, les prévenus expliquent qu'ils devaient retrouver des amis pour fumer tranquillement ensemble la chicha, c'est pourquoi ils avaient choisi ce lieu. Ils reconnaissent avoir pris ces masques chirurgicaux, mais pas avoir fracturé la porte, affirmant qu'elle était déjà ouverte. Le président leur fait remarquer que dans ce parking, il y avait en particulier deux Porsche et que la housse d'une avait été déplacée. De plus, de là, ils auraient pu aller dans les chambres des résidents puisqu'il y a libre accès. Dans son réquisitoire, le procureur note que tous ont des mentions sur leur casier judiciaire et explique qu'ils avaient un but précis. "Dérober des masques est anecdotique, vous veniez pour voler autre chose", martèle-t-il. Tous sont déclarés coupables par le tribunal. Trois écopent d'amendes de 400, 500 et 800 euros, un autre, Moundhir Benkafouf, de deux mois de prison avec révocation du sursis précédent, et le cinquième, Lucas Picot, de cinq mois ferme. Ils verseront solidairement 2 282,09 euros à la société Domitys.

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Pour aller plus loin
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Caen. Ils s'introduisent dans la résidence Domitys et volent… des masques