En ce moment : Les nuits parisiennes - Louise ATTAQUE Ecouter la radio

Saint-Lô. Les Rendez-vous Soniques s'ouvrent aux malentendants avec trois chantsigneuses

Art, Culture. Le festival des Rendez-vous Soniques souhaite proposer des concerts au plus grand nombre, notamment aux personnes handicapées. Jeudi 10 novembre, le concert de Juliette Armanet sera traduit en langue des signes.

Saint-Lô. Les Rendez-vous Soniques s'ouvrent aux malentendants avec trois chantsigneuses
Marion Le Tohic, Perrine Diot et Aurélie Nahon ont signé le concert de Juliette Armanet le jeudi 10 novembre lors des Rendez-vous Soniques.

Les Rendez-vous Soniques continuent à Saint-Lô. Jeudi 10 novembre, c'est le concert de Juliette Armanet. Un concert avec la chanteuse et ses musiciens sur scène, jusque-là c'est assez classique. Mais aussi trois chantsigneuses qui vont traduire le concert en langue des signes pour les personnes sourdes et malentendantes.

Le chantsigne, ça commence bien avant le concert. "On reçoit les textes et les musiques quelque mois avant pour pouvoir s'imprégner du texte en français, pour pouvoir le traduire en langue des signes. C'est vraiment la partie la plus importante", révèle Perrine Diot, l'une des interprètes.

Le but : signer en même temps que chante l'artiste, mais aussi refléter le rythme, les rimes, le style. Vient ensuite la prestation sur scène. "On est vraiment focalisées sur l'univers de l'artiste, ses émotions, ce qu'il souhaite faire transparaître, pour pouvoir nous, le transmettre au mieux", assure Aurélie Nahon, une autre interprète. Marion Le Tohic ajoute : "Il y a un peu un phénomène de black-out. On est tellement concentrées qu'on oublie un peu ce qu'il se passe. C'est quand on revient en coulisse qu'on se dit ah oui, j'ai fait le job." Chacune apprend une dizaine de chansons.

Proposer des concerts signés aux personnes sourdes, ce n'est pas si saugrenu que ça, et il y a du travail pour rendre la culture plus accessible à tous, et notamment aux personnes handicapées. "On ne parle pas d'une surdité mais de plusieurs surdités. Chaque surdité est différente", explique Perrine Diot. Il y a ceux qui vont entendre la musique mais pas le texte, ou l'inverse, et pour ceux qui sont complètement sourd, les vibrations peuvent permettre de ressentir la musique, tout comme la scénographie ou les lumières.

Après le concert, c'est étirement et décontraction, car signer c'est avec tout le corps, et c'est physique.

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Saint-Lô. Les Rendez-vous Soniques s'ouvrent aux malentendants avec trois chantsigneuses