En ce moment : Des milliers de je t'aime - SLIMANE Ecouter la radio

Portbail. Des collégiens particulièrement concernés par la protection des mers

mer,eau. Au collège André Miclot de Port-Bail-sur-Mer, les élèves étudient à moins de 15 minutes de la mer. Une proximité qui leur permet d'être particulièrement attentifs à l'environnement, notamment à la sauvegarde de l'océan.

Portbail. Des collégiens particulièrement concernés par la protection des mers
Au collège André Miclot de Port-Bail-sur-Mer, les élèves mais aussi les enseignants ont un rapport privilégié à la mer, et à sa sauvegarde. (Ici un groupe d'élèves).

Comment agir pour la protection des océans ? L'éducation est un moyen.

Certains jeunes sont plus sensibilisés que d'autres du besoin de protéger la mer. C'est le cas des 185 élèves du collège André Miclot, de Port-Bail-sur-Mer, à environ un quart d'heure à pied de la plage, et la vue sur la mer depuis certaines classes… Ils entretiennent une vraie proximité avec la mer. C'est plus facile quand le cours de voile est, lui aussi, directement intégré dans l'emploi du temps. "Il n'y avait pas trop de vent, du coup c'était pas mal", raconte Yanis qui en revient, cheveux encore humide. Pour lui, protéger la mer, "c'est impératif parce que, plus il y a de déchets dans l'eau, plus ça encombre et du coup, on ne peut plus naviguer".

Chez Luna, la mer, c'est une histoire de famille. "Mon tonton est marin pêcheur. C'est important de la protéger la mer parce que souvent, dans les filets de pêche, on retrouve des déchets et c'est assez énervant. Après les poissons en mangent, donc on ne peut pas trop vendre la marchandise après", explique-t-elle.

"Dans les filets de pêche, on retrouve des déchets et c'est assez énervant"

Certains ont même un rapport sensible à l'eau, comme Hippolyte. Il aime bien se baigner et avoir le goût du sel sur la peau. "C'est bien de la protéger car après, on ne peut plus se baigner et il n'y aura plus le sel sur la peau", assure-t-il. Pour la protéger, il ramasse les déchets et les met dans les bacs à marée. Et ils sont nombreux dans le collège à le faire de temps en temps.

La mer est omniprésente aussi chez les professeurs, tout comme l'éducation à sa protection. "C'est essentiel de faire prendre conscience aux élèves de leur environnement, de développer cette conscience du besoin de le respecter et que finalement, il nous domine toujours", affirme Aurore Benon, la documentaliste.

À l'école comme à la maison

Le but pour le principal, Sébastien Le Bécachel, c'est d'intégrer au maximum cet enjeu dans le projet pédagogique. Les élèves ont notamment une journée de sensibilisation à la montée des eaux avec le Conseil départemental. "Il va permettre de sensibiliser à la fois les élèves et les parents face à ce phénomène qui va bientôt venir sur nos côtes, et en particulier sur la côte des Isles", affirme-t-il. Et de développer : "C'est quand même un patrimoine assez remarquable et un patrimoine que l'on souhaite développer et conserver à l'avenir, et donc ça donne aussi un certain nombre de responsabilités à nos enfants, à nos élèves, qui sont les adultes de demain et qui eux aussi pourront peut-être porter la même parole." Par les enfants, il espère aussi toucher les parents, et que tout le monde agisse dans le même sens.

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Portbail. Des collégiens particulièrement concernés par la protection des mers