En ce moment : RIDE - TWENTY-ONE PILOTS Ecouter la radio

Seine-Maritime. Et si vous deveniez technicien de maintenance éolienne ?

Industrie. Pour recruter des techniciens de maintenance pour ses futurs parcs éoliens, Siemens Gamesa propose une formation qualifiante en lien avec l'Union des industries et des métiers de la métallurgie. Les candidatures sont ouvertes.

Seine-Maritime. Et si vous deveniez technicien de maintenance éolienne ?
Les futurs techniciens seront amenés à travailler en pleine nature, que ce soit en mer ou à terre.

Vous aimez travailler en équipe et n'êtes pas sujet au vertige ou au mal de mer ? Le métier de technicien de maintenance éolienne est peut-être fait pour vous… Face à la croissance rapide du secteur, les industriels comme Siemens Gamesa remarquent une tension sur ce métier, avec trop peu de candidats malgré une centaine de postes à pourvoir dans les trois ans à venir. Le géant espagnol, qui a déjà embauché 239 personnes pour sa future usine du Havre, lance donc une formation qualifiante avec l'Union des industries et des métiers de la métallurgie (UIMM) afin de recruter une vingtaine de futurs techniciens pour ses parcs de Saint-Brieuc et Fécamp, dont la moitié en Normandie.

Une formation qualifiante

Cette formation de 800 heures, validée par un Certificat de qualification paritaire de la métallurgie (CQPM) se décomposera en deux temps, à partir du mois de mars : dix semaines en centre de formation au Havre suivies d'un contrat de professionnalisation d'un an, qui alternera formation et travail en entreprise.

Les apprenants seront amenés, sur la fin de leur cursus, à suivre des cours sur le campus Normandie éolien, au lycée Descartes-Maupassant de Fécamp. Pendant plusieurs mois, ils seront formés à l'électrotechnique, l'hydraulique, l'automatisme, la sécurité, l'anglais ou la culture d'entreprise de Siemens Gamesa.

En mer ou à terre

La formation est ouverte aux titulaires d'un bac ou bac+2, "plutôt orientés maintenance, avec une appétence pour les métiers industriels", précise Jonathan Boulanger, directeur général du pôle formation de l'UIMM. Une partie du travail de technicien se fait à distance, dans les bases de maintenance, pour préparer les interventions. Une autre se fait sur les parcs terrestres ou offshore, en hauteur et parfois en mer.

Jonathan Boulanger, directeur général du pôle de formations de l'UIMM au Havre

Les candidatures sont ouvertes, des réunions d'informations débutent cette semaine avec Pôle emploi. Plus d'informations par mail via recrutement-alternancelh@formation-industries-ese.fr ou au 02 32 92 50 56 et 07 82 18 33 33.

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Seine-Maritime. Et si vous deveniez technicien de maintenance éolienne ?