En ce moment : MON COEUR - IZIA Ecouter la radio

Sale temps sur les finances du Conseil général de Seine-Maritime

Au Conseil général de Seine-Maritime, les temps sont durs. Courant novembre, le Département a présenté ses orientations budgétaires pour 2012.

Sale temps sur les finances du Conseil général de Seine-Maritime

Que découvre-t-on ? Que la source des recettes a une fâcheuses tendance à se tarir pendant que les dépenses dites de solidarité grimpent. Didier Marie, président (PS) de l’assemblée départementale, n’a de cesse de dénoncer la dette de l’Etat envers le Département. Elle atteindrait ainsi 618 millions d’euros depuis 2002. Un manque à gagner aux “conséquences très lourdes sur la situation financière”. C’est l’Aide personnalisée à l’autonomie (APA) et le RMI qui creusent le plus le trou, avec respectivement 273 et 126 millions d’euros. A cela, il faut ajouter des recettes fiscales en nette diminution. Personnes en difficulté, jeunes et aménagement du territoire seront donc les priorités en 2012. Le prochain budget sera voté en début d'année prochaine.

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Présidentielle et législatives : le direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Sale temps sur les finances du Conseil général de Seine-Maritime