En ce moment : ELLE DANSE ENCORE - SHY M Ecouter la radio

Orne. Présidentielle 2022 : la difficile course aux parrainages des maires

Election. Le temps est compté pour chaque candidat à l'élection présidentielle qui doit obtenir cinq cents parrainages d'élus pour pouvoir se présenter. Exemple dans l'Orne, avec le Nouveau parti anticapitaliste (NPA).

Orne. Présidentielle 2022 : la difficile course aux parrainages des maires
Christine Coulon sillonne actuellement les mairies de l'orne à la recherche de signatures de maires pour parrainer la candidature de Philippe Poutou à l'élection présidentielle.

Le 4 mars à 18 heures : c'est l'idée fixe de bien des soutiens aux candidats à l'élection présidentielle d'avril. Le sixième vendredi avant le premier tour est la date butoir pour recueillir les fameuses 500 signatures de parrainages. C'est donc en ce moment la course pour les obtenir. D'autant plus dans l'Orne, terre de droite, quand on soutient Philippe Poutou, le candidat du NPA, le Nouveau parti anticapitaliste (NPA)... d'extrême gauche.

Ainsi, l'ancienne élue locale et toujours militante du NPA, Christine Coulon, sillonne l'Orne, de mairie en mairie. "On n'a recueilli que cinq promesses de signature. Les petits partis comme nous, c'est un troisième tour d'élection, ce sont les maires qui doivent prendre la décision de nous permettre d'être candidat, ou pas", déplore-t-elle.

Ecoutez ici Christine Coulon:

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Orne. Présidentielle 2022 : la difficile course aux parrainages des maires