En ce moment : RETINE - AMIR Ecouter la radio

Football (Ligue 2). Le Stade Malherbe abonné aux scénarios improbables

Football. Battu à Sochaux dans les arrêts de jeu alors qu'il menait 2-0, le SM Caen n'est pas serein pour la réception d'Ajaccio.

Football (Ligue 2). Le Stade Malherbe abonné aux scénarios improbables
Entre les cas de Covid-19, les blessures et les scénarios surréalistes, les Caennais de Jessy Deminguet sont mal embarqués avant la réception d'Ajaccio. - Aurélien Renault

Un atterrissage à Stuttgart, dix heures de trajet, une blessure, un carton rouge, un match (encore) perdu sur le fil… Cela ressemble à un véritable cauchemar pour le Stade Malherbe Caen. C'est pourtant la journée qu'il a vécue samedi 15 janvier, lors de son déplacement à Sochaux. Au-delà du scénario du match, les Malherbistes enchaînent les coups de malchance. Cela a commencé par cette Covid-19. Trois nouveaux joueurs touchés n'étaient pas du déplacement au stade Bonal.

"Je pensais avoir tout vu", dixit
Stéphane Moulin

Puis, les suspendus. Alexandre Mendy et Djibril Diani - recrue du mercato estival - étaient privés de la rencontre. S'ajoutent ensuite les scénarios incroyables que vit le Stade Malherbe sur le carré vert. "Je pensais après chaque match avoir tout vu, mais à chaque fois on arrive à dépasser ce cap. Ce n'est pas simple à vivre et accepter, déplore Stéphane Moulin, le technicien caennais. On ne peut pas faire grand-chose, si ce n'est que s'accrocher. C'est le summum." Caen s'est incliné 3-2 dans le temps additionnel, alors qu'il menait 2-0 à la mi-temps sur des buts de Nuno Da Costa et Jessy Deminguet. Un scénario improbable, qui rappelle forcément celui vécu face à Quevilly Rouen Metropole le 21 décembre 2021. Caen était prêt à finir l'année en beauté avant d'encaisser deux buts en 90 secondes (2-2). "On n'est pas en réussite depuis un long moment. On concède beaucoup de buts dans les derniers instants." À l'inverse, Caen ne marque que très peu dans les fins de match. Cette saison, il n'a inscrit aucun but entre la 61e et la 75e minute. Et en plus, il perd Nuno Da Costa pour la prochaine rencontre, expulsé dans le Doubs. L'attaquant caennais a marqué sur les trois derniers matchs. "Je ne remets pas en cause la volonté des garçons. Ils se sont battus comme des chiens, mais on n'est récompensés de rien. On marque deux buts sur les quatre derniers matchs, on n'en a gagné qu'un seul."

Caen à un point du barragiste

Des chiffres qui parlent et qui font mal à la tête. Les Rouge et Bleu sont désormais quinzième et ne comptent qu'un point d'avance sur le barragiste avant de recevoir l'AC Ajaccio. De leur côté, les Corses sont deuxième ex æquo avec Toulouse. Un défi de taille qui attend le Stade Malherbe lundi prochain, où il faudra réussir à gérer ses émotions face à des supporters ô combien impatients. Et si, pour une fois, le chat noir changeait de camp ?

Pratique. SM Caen - AC Ajaccio, lundi 24 janvier à 20 h 45 au stade Michel d'Ornano.

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
1 commentaires

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

Les commentaires sur Tendance Ouest
Nunu 19/01/2022 - 11h04
Signaler ce commentaire

Pour le salaire qu'ils touchent...une bien faible équipe sans motivation.

En direct
Lire les journaux
Présidentielle et législatives : le direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Football (Ligue 2). Le Stade Malherbe abonné aux scénarios improbables