En ce moment : La symphonie des eclairs (edit) - Zaho de Sagazan Ecouter la radio

En ce moment
abonnement

Seine-Maritime. Deux ans et demi de prison ferme pour une violente agression

Tribunal. Le tribunal judiciaire de Rouen a jugé, mardi 14 décembre, un prévenu accusé de violences avec arme et destruction du bien d'autrui.

Seine-Maritime. Deux ans et demi de prison ferme pour une violente agression
L'homme, âgé aujourd'hui de 43 ans, a été condamné après une agression violente.

Les faits remontent au 15 août 2014, lorsque la police est appelée à la sortie d'une boîte de nuit de Rouen par des jeunes femmes paniquées. Elles viennent de subir une agression physique et une dégradation de leur véhicule. L'auteur des faits, jugé mardi 14 décembre devant le tribunal judiciaire de Rouen, comparait seul, mais c'est en réunion que le délit a été constaté.

Le traumatisme perdure

Les victimes, appuyées par leurs amis, disent qu'au sortir de la discothèque, arrêtées à un feu rouge, elles ont vu surgir d'une voiture plusieurs individus qui leur avaient fait une queue de poisson pour les stopper. L'acharnement du prévenu à casser les vitres de la voiture avec une batte de baseball, pour en extirper les occupants et les rouer de coups, est aujourd'hui encore très traumatisant. Lors de la soirée, le prévenu avait échangé des coups avec les amis des victimes et ne voulait pas s'en tenir là après avoir été expulsé par les vigiles. Les victimes connaissaient l'agresseur et, après avoir visionné son profil sur les réseaux sociaux, la plainte déposée n'a pas tardé à permettre l'interpellation

Placé en garde à vue, le prévenu a reconnu avoir participé à une bagarre après avoir bu. Il ajoute qu'il n'a fait que répondre aux supposées provocations subies dans la soirée. "Je n'en avais qu'après les amis des filles", dit-il lors de l'audience. Ceux-ci se verront octroyer quinze jours d'interruption temporaire de travail au vu des blessures constatées. "Les faits sont inexcusables", dit la partie civile. Le procureur de la République évoque "un déchaînement de violences inadmissibles". La défense pense que les faits ne méritent pas l'incarcération et que la peine "doit être proportionnée".

Après délibération, le tribunal déclare le mis en cause coupable et condamne Baptiste Bedel, 43 ans, à une peine de deux ans et demi de prison ferme assortis de deux ans de sursis probatoire.

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Petites Annonces
Immobilier
Saint-Jacut-de-la-Mer (22750) sur camping...
Saint-Jacut-de-la-Mer (22750) sur camping... Saint-Jacut-de-la-Mer (22750) 0€ Découvrir
1 km mer, à louer chalet de 2 personnes, de 17 m² + salle d'
1 km mer, à louer chalet de 2 personnes, de 17 m² + salle d' Gouville-sur-Mer (50560) 0€ Découvrir
Caen, à louer studette meublée, 13 m2
Caen, à louer studette meublée, 13 m2 Caen (14000) 360€ Découvrir
Gîte
Gîte Sainte-Mère-Eglise (50480) 67€ Découvrir
Automobile
Caravane GRUAU Tradition 40 CP
Caravane GRUAU Tradition 40 CP Rouen (76000) 2 500€ Découvrir
Renault Megane
Renault Megane Coutances (50200) 2 000€ Découvrir
Vends Mercedes Classe A
Vends Mercedes Classe A Argences (14370) 29 000€ Découvrir
Tiguan
Tiguan Hérouville-Saint-Clair (14200) 9 900€ Découvrir
Bonnes affaires
Vide maison
Vide maison Cauvicourt (14190) 0€ Découvrir
Armoire ancienne
Armoire ancienne Caen (14000) 0€ Découvrir
Pots de buis
Pots de buis Caen (14000) 0€ Découvrir
Billard Charles X
Billard Charles X Saint-Contest (14280) 2 500€ Découvrir
L'application mobile de Tendance Ouest
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
Seine-Maritime. Deux ans et demi de prison ferme pour une violente agression