En ce moment : GOOD 4 U - OLIVIA RODRIGO Ecouter la radio

Dieppe. Covid-19 : l'hôpital vigilant, les centres de vaccination remobilisés

Santé. Alors que des annonces sont attendues de la part du gouvernement ce jeudi 25 novembre, la direction de l'hôpital de Dieppe a fait un point sur la situation face à la cinquième vague de Covid-19.

Dieppe. Covid-19 : l'hôpital vigilant, les centres de vaccination remobilisés
La situation est sous contrôle à l'hôpital de Dieppe avec, pour l'instant, trois personnes prises en charge pour la Covid-19 mais pas en réanimation.

"Ce qui est préoccupant, c'est la courbe de l'incidence", rappelle Jean-Marc Kerleau, président de la Commission médicale d'établissement de l'hôpital de Dieppe, au cours d'un point presse, jeudi 25 novembre.

La cité Ango se situe "au niveau de la moyenne normande", tandis qu'il souligne que Rouen est au-dessus "compte tenu de l'effet urbain", tout en rappelant que la Normandie reste "moins impactée" que la plupart des autres régions françaises.

"Clairement une cinquième vague"

"C'est clairement une cinquième vague, à laquelle on s'attendait car c'est un virus hivernal un petit peu comme les autres, qui se réjouit des rassemblements et de la baisse du respect des gestes barrières", poursuit Jean-Marc Kerleau. Pour autant, le système de santé est encore peu impacté, avec trois patients hospitalisés actuellement pour la Covid-19 à Dieppe, mais aucun en réanimation. "C'est plutôt stable de ce point de vue là, mais toutes les tranches d'âge sont touchées par l'augmentation de l'incidence, notamment chez les enfants, avec des dépistages dans les classes. Ils sont très contaminés, très peu malades, mais très transmetteurs, analyse Jean-Marc Kerleau. Les 20-29 ans et 30-39 ans ont repris une vie quasi normale, avec peu de mesures barrières. Les 70-79 ans sont à nouveau bien touchés, alors que ce sont des personnes fragiles."

Le mot d'ordre à l'hôpital est donc de "se remettre en ordre de marche, car on peut penser qu'il y aura des hospitalisations pour Covid avec d'autres pathologiques hivernales et courantes". 180 passages aux urgences sont enregistrés chaque jour, en dehors de la Covid-19 : "On absorbe cette activité, mais si de la Covid revient en plus grand nombre, ça va se cumuler avec l'activité normale", alerte Franck Estève, directeur général par intérim de l'hôpital.

Remobilisation des centres de vaccination

En parallèle, alors que la dose de rappel pourrait être généralisée à tous les majeurs, les structures de vaccination vont devoir remonter en puissance. À Dieppe, à partir du 1er décembre le centre de vaccination s'apprête à rouvrir plus souvent, tous les jours sauf le mardi et le dimanche.

À Eu, le centre va redéménager pour un lieu plus grand, tandis que la vaccination mobile pour aller vers les personnes fragiles va se poursuivre dans la région dieppoise, notamment au Tréport.

Recevez l'actualité gratuitement
Réagir à cet article
Envoi en cours...
En direct
Jeu-Concours : devinez qui sera élue Miss France 2022
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
Dieppe. Covid-19 : l'hôpital vigilant, les centres de vaccination remobilisés