En ce moment : BEDS ARE BURNING - MIDNIGHT OIL Ecouter la radio

Le Havre. Francis Le Goff, capitaine de la Transat Jacques Vabre

Voile. Patron de la Ligue de Voile de Normandie, Francis Le Goff prend pour la première fois les rênes de la Transat Jacques Vabre.

Le Havre. Francis Le Goff, capitaine de la Transat Jacques Vabre
Francis Le Goff dirige la Ligue de voile depuis 2000. Il est aussi directeur de plusieurs grandes courses, dont la Transat Jacques Vabre.

C'est un son qui replonge Francis Le Goff, directeur de la Ligue de voile de Normandie, dans ses premiers souvenirs de mer. "Teuf-teuf-teuf-teuf-teuf…" Le toussotement du bateau de son marin de père, baptisé Plijadur, "plaisir" en breton. "Quand il était à la maison, on partait en mer dans son petit bateau en bois. On se demandait si le moteur n'allait pas caler…", sourit le gaillard de 52 ans aux yeux clairs.

"La Bretagne, ça manquait de sel"

La mer, ce natif des Côtes-d'Armor ne l'a plus jamais quittée. Après une fac d'administration économique et sociale - "pour faire plaisir à ma mère" - il étudie à l'école nationale de voile de Quiberon, dans le Morbihan. En 1994, un formateur lui propose un contrat de deux ans au Havre, pour développer les formations et les entraînements. "Tout était à faire, se remémore Francis Le Goff. On mettait tous les bateaux à l'eau en même temps : optimists, lasers, etc. Aujourd'hui, tout le monde a son entraînement spécifique." La Normandie ne compte à l'époque que deux skippers professionnels. "J'aurais pu retourner en Bretagne, où j'aurais sans doute pu prendre la direction d'une école de voile au bout de quelques années. Mais cela manquait de sel." Francis Le Goff est resté. Il est aujourd'hui à la tête d'une "ligue atypique", qui emploie seize personnes et tient à son indépendance financière, "même si l'appui des collectivités est essentiel". "On intervient sur toutes les grandes courses pour la logistique, à terre, en mer…", poursuit le directeur. Aussi bien tournée vers la course au large que la voile olympique, la Ligue anime également un centre de formation initiale et continue. "Il est essentiel de remettre le sportif au cœur de tous les clubs normands, de la baie du Mont Saint-Michel au Tréport, du Havre aux Andelys", estime le patron.

Une nouvelle casquette

Dimanche 7 novembre, il sifflera pour la première fois le départ de la quinzième édition de la Transat Jacques Vabre en tant que directeur de course, après des années comme adjoint. Une nouvelle casquette pour Francis Le Goff, déjà capitaine de la Solitaire du Figaro depuis 2017. Son baptême de patron avait été rude, avec un départ sans un poil de vent dans l'estuaire de la Gironde, repoussé, puis suivi d'une grosse dépression sur la flotte. "Quarante Figaristes dans 45 nœuds (80 km/h) de vent, des voiles qui lâchent, des abandons, etc. J'ai cru que tout s'enchaînait pour que j'arrête !" Mais pas de quoi le décourager. "Du matin au soir, il n'y a pas une minute où je n'ai pas envie de venir au boulot."

En savoir plus

Le Havrais d'adoption Francis Le Goff sera le directeur de course de la Transat Jacques Vabre, qui part le dimanche 7 novembre du Havre.

Directeur de course, c'est quoi ?

Francis Le Goff et son équipe ont déjà beaucoup de travail avant le départ de la Transat Jacques Vabre : choisir les villes de départ et d'arrivée, établir les parcours, superviser les qualifications des coureurs, vérifier les équipements de sécurité… Le jour J, "il faut qu'il n'y ait pas de conflit d'usages sur l'eau", en lien avec la préfecture maritime. Autour d'un seul bateau en course, gravitent une centaine de personnes : équipe, direction de course, journalistes. À cela s'ajoutent les plaisanciers et vedettes à passagers. Pendant la course, la direction suit précisément la position de chaque duo. Vient ensuite l'arrivée, avec les mêmes problématiques qu'au départ.

Après la Martinique, la Guadeloupe !

Une autre grande course attend Francis Le Goff : il sera le directeur de la prochaine Route du Rhum, en novembre 2022, de Saint-Malo direction la Guadeloupe.

Ses coins préférés

Francis Le Goff aime naviguer en Manche, "même si c'est très compliqué : des rochers, de forts courants, un trafic maritime important…". Il cite aussi "les côtes bretonnes au lever du soleil, sublimes" ou les falaises de craie de l'île de Wight, en Angleterre.

Recevez l'actualité gratuitement
Réagir à cet article
Envoi en cours...
En direct
Jeu-Concours : devinez qui sera élue Miss France 2022
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
Le Havre. Francis Le Goff, capitaine de la Transat Jacques Vabre