En ce moment : MOTH TO A FLAME (FEAT THE WEEKND) - SWEDISH HOUSE MAFIA Ecouter la radio

Portrait. Le street artiste Piotre peint des fresques, de Caen à Miami

Art, Culture. Pierre Ygouf, alias Piotre, dessine depuis son plus jeune âge. De Caen à Miami, il appose ses graffitis un peu partout dans le monde.

Portrait. Le street artiste Piotre peint des fresques, de Caen à Miami
Les oeuvres de Piotre seront exposées à Miami en 2022. Une collection de vêtements créée par ses soins est prévue également pour l'an prochain.

Ses œuvres se cachent dans différents endroits de la ville de Caen : sur le château d'eau, les galeries Lafayette ou encore sur la Presqu'Ile. Pierre Ygouf, connu sous le nom Piotre, est un street artiste caennais.

Ses fresques se reconnaissent à l'utilisation des couleurs primaires, des codes de la bande dessinée, mais aussi des contrastes durs et forts. 

Une passion depuis
son plus jeune âge 

"L'art a toujours été dans ma vie. Mon père m'a offert mon premier livre sur Picasso à ma demande. J'avais réalisé un exposé sur l'artiste quand j'avais 6-7 ans. ça ne m'a jamais quitté", se souvient Piotre. Son nom d'artiste, c'est d'ailleurs grâce à son père qu'il l'a trouvé. "Mon père avait un ami journaliste russe qui venait souvent à la maison. Il s'appelait Piotre. Ça a été mon surnom pendant un long moment et, ensuite, j'ai décidé de l'utiliser en tant que nom d'artiste", sourit-il. Son amour pour l'art, il le puise aussi dans la culture russe, un pays lointain qui fascinait le petit garçon qu'il était. "Je dessinais beaucoup de maisons et de toits russes. J'avais le vinyle illustré de Pierre et le Loup composé par Sergueï Prokofiev. Je passais du temps à recopier ces illustrations. C'est sûrement de là que tout a commencé", dévoile le trentenaire.

Sa passion pour le dessin ne l'a plus jamais quitté, lui qui a toujours un carnet de dessin en poche. Après des cours du soir à l'Atelier de Conta à Caen, Piotre passe un Bac d'arts appliqués à Paris et rentre ensuite en école de design. "A ce moment-là, j'avais deux casquettes : ma vie à l'école et ma vie de graffeur illégal. J'ai eu quelques déboires avec la justice", s'amuse-t-il. Peu de temps plus tard, il commence à dessiner dans des centres de réinsertion. "J'ai pris goût à réaliser des fresques dans la légalité. J'avais plus de temps, je pouvais travailler mon style", développe Piotre.

C'est à la fin de ses études que l'artiste décide de prendre le large et s'envole pour l'Espagne. "Je passais mes journées à dessiner. Le street art est venu naturellement. C'est un lien entre mes études et mon passé dans le graffiti", précise-t-il. Lors d'un voyage à la foire internationale d'art contemporain de Miami, Piotre se fait repérer par d'autres artistes du milieu. "Cet événement a été un coup de projecteur sur mon travail. J'étais le petit Français qui travaillait les couleurs primaires", détaille le street artiste. Par la suite, Piotre collabore avec des marques telles que Louis Pion, Adidas ou encore Lacoste. Pourtant il reste attaché à Caen : "Je prends toujours du plaisir à venir peindre à Caen. Ça restera toujours ma ville de cœur."

Recevez l'actualité gratuitement
Réagir à cet article
Envoi en cours...
En direct
Jeu-Concours : devinez qui sera élue Miss France 2022
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Portrait. Le street artiste Piotre peint des fresques, de Caen à Miami