En ce moment : Amere - VERNIS ROUGE Ecouter la radio

En ce moment
abonnement

France-Monde. Economie, emploi, vie quotidienne : l'embellie s'annonce bien

France-Monde. Retour des beaux jours en tous domaines : la libération des façons de vivre et la reprise économique arrivent en même temps.

France-Monde. Economie, emploi, vie quotidienne : l'embellie s'annonce bien
Grâce au couvre-feu décalé à 23 heures depuis le 9 juin, il est de nouveau possible de s'attarder à la terrasse des cafés, sans limitation d'affluence, par tablées de six personnes maximum.

Sauf explosion inopinée de l'ancien “virus indien”, rebaptisé “virus delta”, le retour à la vie normale – appuyé sur les progrès de la vaccination et le respect des mesures sanitaires – est en train de se déployer. Il s'accompagne de prévisions économiques qui sont une bonne surprise.

Pour la vie quotidienne, le processus de libération ouvert le 3 mai se complétera le 30 juin.

Depuis le 9 juin le couvre-feu décalé à 23 heures rend de nouveau possible de s'attarder à la terrasse des cafés sans limitation d'affluence, par tablées de six personnes maximum. Les restaurants ouvrent leurs salles à 50 % de leur capacité d'accueil. Les cinémas, à 65 %. Les stades rouvriront pour des publics de 5 000 personnes dotées d'un passe sanitaire.

On pourra retourner à la piscine ou la salle de sport, en respectant une jauge de 50 %. Ou retrouver les musées, avec des règles de distances assouplies à 4 m2 ; les festivals de plein air, jusqu'à un plafond de 5 000 personnes ; les lieux de culte et les bibliothèques, à raison d'un siège sur deux. Les visites guidées ne seront plus astreintes au chiffre limite de dix participants. Des assistances de 75 personnes seront autorisées aux obsèques. Et les hôtels retrouveront enfin leur clientèle de touristes européens – s'ils ont reçu leurs deux doses de vaccin, ou s'ils ont un passe sanitaire…

Libération totale le 30 juin

Quant aux entreprises, elles ne sont plus tenues systématiquement au 100 % de télétravail : le Français va retrouver son bureau et ses collègues plusieurs jours par semaine, et certains auront du mal à se réhabituer aux horaires et aux transports. Cependant la ministre Elisabeth Borne nuance : "Nous redonnons la main aux employeurs et aux salariés pour qu'ils déterminent le nombre de jours de présence par semaine, mais le télétravail reste recommandé pour lutter efficacement contre la pandémie."

Et si tout va bien, le 30 juin, ce sera la fin du couvre-feu et des jauges dans les restaurants, les lieux de culture, les salles de sport. Sur les stades, les jauges ne seront plus fixées qu'en fonction des conditions locales. Et en général tous les établissements rouvriront, dans le respect des gestes barrière : ce sera le dernier pas en avant vers les beaux jours.

La croissance revient

Pendant ce temps, Bercy – une fois n'est pas coutume – annonce lui aussi une embellie mais sur le terrain économique et social. La croissance se réveille en effet : 0,4 % au premier trimestre, au point que Bruno Le Maire parie sur un mirobolant 5 % à la fin de 2021 et sur un retour au niveau d'activité de 2019 "au premier trimestre 2022". Logiquement l'emploi salarié se ranime aussi, y compris dans l'industrie qui a créé 5 000 emplois depuis le début de l'année : chiffre appréciable “dans un pays qui a massivement délocalisé”, souligne le ministre… sans insister sur le mobile des délocalisations.

Bercy veut aussi rassurer les commerçants éprouvés : "Nous maintiendrons une prise en charge – le taux n'est pas encore décidé – sur les mois de juin, juillet, août, pour inciter les hôteliers, les restaurateurs, le monde de la culture, le monde sportif à embaucher", confirme Le Maire. Il leur annonce aussi que leurs pertes de chiffre d'affaires depuis l'épidémie seront compensées : "Quelle que soit votre perte, il y aura une indemnisation au prorata par le fonds de solidarité pour les mois de juin, juillet et août", précise-t-il.

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Petites Annonces
Immobilier
La Bresse, dans les Vosges...
La Bresse, dans les Vosges... La Bresse (88250) 0€ Découvrir
Plestin-les-Grèves, département 22 en Bretagne, à St-Efflam, loue meublés...
Plestin-les-Grèves, département 22 en Bretagne, à St-Efflam, loue meublés... Plestin-les-Grèves (22310) 0€ Découvrir
loue maison de pêcheur meublée...
loue maison de pêcheur meublée... Le Tréport (76470) 0€ Découvrir
Charmant et spacieux studio
Charmant et spacieux studio Vence (06140) 770€ Découvrir
Automobile
Peugeot Partner Totem Clim 1,6l HDI 16V 75 ch
Peugeot Partner Totem Clim 1,6l HDI 16V 75 ch Val-d'Arry (14210) 4 500€ Découvrir
Caravane GRUAU Tradition 40 CP
Caravane GRUAU Tradition 40 CP Rouen (76000) 2 500€ Découvrir
Renault Megane
Renault Megane Coutances (50200) 2 000€ Découvrir
Vends Mercedes Classe A
Vends Mercedes Classe A Argences (14370) 29 000€ Découvrir
Bonnes affaires
Perdu pendendif
Perdu pendendif Petit-Couronne (76650) 0€ Découvrir
Vends machine à coudre ancienne à pédale
Vends machine à coudre ancienne à pédale Bonsecours (76240) 50€ Découvrir
Colonne de salle de bain
Colonne de salle de bain Rouen (76000) 120€ Découvrir
Meuble de cuisine
Meuble de cuisine Luc-sur-Mer (14530) 1 000€ Découvrir
L'application mobile de Tendance Ouest
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
France-Monde. Economie, emploi, vie quotidienne : l'embellie s'annonce bien