En ce moment : SUR LA PLANCHE (2013) - LA FEMME Ecouter la radio

Orne. Covid-19 : la situation est critique dans le secteur de L'Aigle

Santé. La préfecture de l'Orne tire la sonnette d'alarme : la situation Covid-19 sur tout le secteur de L'Aigle est très inquiétante.

Orne. Covid-19 : la situation est critique dans le secteur de L'Aigle
Si le cluster a d'abord été révélé à la Maison d'Accueil Spécialisée "La Source", il touche tout le bassin de vie de L'Aigle.

Ça a d'abord été l'annonce jeudi 18 mars, d'un cluster dans la Maison d'accueil spécialisée (MAS) pour handicapés "La Source", à L'Aigle, avec deux morts et 58 personnes atteintes du virus.

Mais la situation apparaît comme bien pire. Ce gros cluster touche toute l'agglomération de L'Aigle, avec un taux d'incidence de 503 cas pour 100 000 habitants. "C'est plus que dans l'Eure ou la Seine-Maritime", constate le sous-préfet de l'arrondissement L'Aigle-Mortagne, Julien Miliconi. Il explique que "c'est surtout une population jeune et active qui est touchée". Il en appelle "à respecter les gestes barrière, notamment dans la sphère privée". Et il prévient "si ce taux élevé devait perdurer, des restrictions plus importantes seront prises", en évoquant un "confinement"

Le sous-préfet Julien Miniconi.

Ecoutez ici le sous-préfet Miniconi:

L'hôpital de L'Aigle sature, "on a dû faire appel à des renforts de personnels extérieurs et on transfère quotidiennement six malades de la Covid, vers d'autres hôpitaux de la région", explique son directeur Sébastien Minger. "On n'avait pas de lit Covid, on en a ouvert huit, mais on a eu 18 patients", et de souligner ses équipes sont "mobilisées à 100 %, en heures supplémentaires, avec un taux de fatigue important, mais dévouées à mener à bien le service de santé". Pas simple alors que l'hôpital affiche un taux d'absentéisme de 11 % chez les aides soignants et les infirmiers.

Sébastien Minger, directeur-délégué du centre hospitalier de L'Aigle.

"On va étroitement surveiller la frontière administrative entre l'Eure et l'Orne, pour éviter la circulation entre les 2 départements", prévient le capitaine Camille Sallé, commandant de la compagnie de gendarmerie de Mortagne-au-Perche. Autrement dit entre ceux qui sont déjà confinés… et ceux qui risquent d'y être bientôt. Le gendarme constate que "dans la rue, globalement, les gens portent bien le masque et respectent les gestes-barrière. Mais lors de tapage nocturne, on intervient dans des appartements où plusieurs voisins sont réunis". Il souligne aussi près de L'Aigle, un bar qui a été surpris en flagrant délit d'ouverture clandestine, avec plusieurs clients.

La capitaine Camille Sallé, commandant de la compagnie de gendarmerie de Mortagne.

Ecoutez ici le capitaine Sallé:

Le maire de L'Aigle, Philippe Van-Hoorne, souligne l'importance de respecter les gestes barrière. Des dépistages Covid seront organisés mardi 23 et jeudi 25 à la salle Michaud. Des tests salivaires à l'école Galeron le 25 mars, à l'école d'Aube les 26 et 29 mars, seront organisés. Mais le maire souligne "le décalage entre les discours ministériels et la réalité du terrain, l'impossibilité de rendre étanche la frontière entre Orne et Eure, alors qu'il s'agit du même bassin de vie". Et il déplore "l'impossibilité d'avoir rapidement des vaccins, malgré l'urgence de la situation à L'Aigle".

Le maire de L'Aigle Philippe Van Hoorne.

Ecoutez ici Philippe Van Hoorne:

Galerie photos
Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Pour aller plus loin
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Orne. Covid-19 : la situation est critique dans le secteur de L'Aigle