En ce moment : QUI ON EST - M POKORA Ecouter la radio

[Insolite] Orne. Une campagne de communication décalée pour trouver un médecin

Santé. La commune de Val-au-Perche lance une campagne de recrutement d'un médecin libéral. Une campagne volontairement décalée pour mieux se démarquer à l'échelle nationale.

[Insolite] Orne. Une campagne de communication décalée pour trouver un médecin
Val-au-Perche recherche un médecin libéral et espère attirer l'attention avec une campagne de communication "décalée".

Dans le cadre de la création d'un pôle de santé pluridisciplinaire, Val-au-Perche recherche un deuxième médecin généraliste libéral qui souhaiterait l'intégrer.

Même si le sujet est très sérieux, pour tenter de séduire les praticiens, la commune au cœur d'un bassin de population de plus de 7 000 habitants lance une campagne de pub décalée. Mais derrière l'humour, l'urgence est là : il y avait quatre médecins dans le secteur, il n'y en a plus qu'un, comme trop souvent en milieu rural. Le pôle de santé, voulu et pensé par l'équipe de professionnels de santé libéraux, ouvrira fin 2020. Des locaux tout neufs en plein cœur de la commune. Ce pôle rassemblera le groupe médical avec deux cabinets de médecins généralistes, un cabinet de dentiste, un cabinet infirmier et un cabinet de kinésithérapeutes. Une Communauté Professionnelle Territoriale de Santé vient de voir le jour sur le territoire, pour animer le réseau entre les professionnels de santé.

Une campagne de communication décalée pour attirer un médecin généraliste libéral à Val-au-Perche.

Galerie photos
Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
1 commentaires

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

Les commentaires sur Tendance Ouest
Léna 27/09/2020 - 22h06
Signaler ce commentaire

Je suis médecin généraliste exerçant en zone de carence où nous ne sommes plus que deux médecins. Il y a deux ans nous étions encore quatre.
Je trouve le médecin vraiment très courageux de rester seul dans ces conditions.
En ce qui me concerne, si mon collègue part je partirai aussi. A deux déjà, la pression qu’exercent les patients sans médecins pour que nous les acceptions est très difficile à supporter ...certains sont en effet très agressifs envers nous quand on leur explique qu’on ne peut plus accepter de nouveaux patients.
Je comprends le désarroi des patients sans médecin mais il faut comprendre qu’on ne peut pas faire à deux le travail de quatre ...
A moins de nous imposer de travailler 20 heures sur 24!
Étant déjà installée, je ne me sens pas responsable du manque de médecins ...je ne suis pas responsable du mauvais choix des gouvernements qui ont, il y a quelques années, limité le numerus clausus.
Donc je comprends mieux les photos de cette campagne. Le médecin exerçant seul alors qu’il y a du travail pour 4, on comprend qu’il faille trouver un médecin faisant le travail de trois. Donc soit qui aime tellement son travail ( d’où l’énorme cœur ...) qu’il sera prêt à travailler 30 heures sur 24, soit trouver un Supermedecin avec des super pouvoirs lui permettant de voir 90 patients en 10 heures ...
Bon courage dans cette recherche.
Nous cherchons depuis deux ans sans succès ...Etant donné que les médecins qui décident de s’installer ont le choix actuellement, ils choisiront toujours une structure plus grande avec plus de médecins installés et dans des villes plus grandes...nous risquons de galérer pendant quelques années encore à moins d’abandonner nous aussi ...

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
[Insolite] Orne. Une campagne de communication décalée pour trouver un médecin