En ce moment : BAD HABIT - STEVE LACY Ecouter la radio

En questions. Seine-Maritime en zone rouge : "Ils veulent nous tuer", juge le patron du Théâtre à l'ouest

Loisirs. Avec le passage de la Seine-Maritime en zone rouge face à l'épidémie du coronavirus, les salles de spectacle ou les cinémas sont à nouveau contraints de réduire leur jauge. Loïc Bonnet, patron du Théâtre à l'ouest et président de l'association des théâtres privés en région, réclame davantage d'aides.

En questions. Seine-Maritime en zone rouge : "Ils veulent nous tuer", juge le patron du Théâtre à l'ouest
Loïc Bonnet est le patron du Théâtre à l'ouest à Rouen.

Avec la Seine-Maritime qui passe en zone rouge, les salles de spectacle doivent à nouveau réduire leur jauge. Loïc Bonnet, patron du Théâtre à l'ouest à Rouen et président de l'association des théâtres privés en région, réclame plus d'aides et de visibilité.

Comment avez-vous vécu le passage en zone rouge ?

L'humeur n'est pas au beau fixe. On a tout fait depuis six mois pour sauver notre entreprise. On respecte les gestes barrières. Il y a une semaine, on nous dit qu'on peut enfin retravailler en jauge complète avec le masque. Une semaine plus tard, on nous annonce que l'on repasse en zone rouge. Nos sociétés ne vivent que des recettes. Ils veulent nous tuer. Ce n'est pas une volonté, mais on va y arriver.

Avec des spectacles complets, comment allez-vous gérer la réduction de la jauge ?

On a reporté des spectacles de mars et avril en septembre. Qu'est-ce que je fais maintenant ? Je les reporte encore ? Et je ne touche toujours pas la recette ? Je ne sais pas encore ce que je vais faire. J'aimerais comprendre pourquoi, dans un théâtre, je dois mettre un siège de 50 cm entre groupes de spectateurs. Qu'on me prouve l'efficacité de cette mesure alors qu'on bonde des trains.

De quoi avez-vous besoin désormais ?

Vous voulez mettre des zones rouges partout ? Alors aidez-nous ! Les gens qui ne font que du théâtre ont été aidés jusqu'à fin mai. Depuis, plus rien. La ministre a annoncé 10 millions d'euros de plus sur le budget 2021. Que fait-on d'ici janvier ? Et puis, il y a un fonds de 100 millions d'euros, paraît-il pour les théâtres, les cinémas, les concerts… Quand on voit le nombre d'acteurs, cela ne représente rien. Aujourd'hui, je ne sais pas de quoi on va vivre.

Galerie photos
Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
En questions. Seine-Maritime en zone rouge : "Ils veulent nous tuer", juge le patron du Théâtre à l'ouest