En ce moment : DON'T YOU WORRY (FEAT SHAKIRA ET DAVID GUETTA) - BLACK EYED PEAS Ecouter la radio

Calvados. Cet été, à chacun son paddle !

Pêche, Mer. Autrefois marché de niche, le paddle, souvent gonflable, devient un incontournable des sports de plein air de l'été.

Calvados. Cet été, à chacun son paddle !
Laurence, François et Philou, tous les trois sauveteurs en mer, sont aussi adeptes du paddle.

Entre les bouées XXL et les bons vieux matelas gonflables, il se fraye peu à peu une place. A la plage ou sur les bords de l'Orne, le stand up paddle - aussi appelé SUP - devient un incontournable de l'été. On pratique ce sport debout sur une planche, avec une pagaie. "Cela travaille le dos, les abdos, les cuisses, les trapèzes… C'est ludique !", résume Laurence Lefresche, habitante de Ouistreham et propriétaire de deux paddles gonflables. "Ma fille de 17 ans en faisait à l'école de voile. Alors on a décidé d'investir, environ 600 € par planche." A ses côtés, Philibert Capdeville, alias Philou, abonde, sourire aux lèvres : "On rigole bien, c'est un peu comme le ski, au début… Mais pas besoin de payer les forfaits !"

300 à 500 € en moyenne

Si le paddle a la cote ces cinq dernières années, les magasins spécialisés ont tous constaté une accélération des ventes cette saison, avec des profils d'acheteurs similaires. "Des familles, qui parfois ne partent pas cet été, des jeunes couples, des grands-parents qui habitent le bord de mer…", égraine Flavie Falaize, salariée à La Clinique de la planche, au rond-point de la Demi-Lune à Caen. "Les clients veulent poursuivre chez eux une pratique découverte en vacances, souvent en location", poursuit-elle. Le stock de paddles d'entrée de gamme, à 379 €, s'est écoulé en un mois dans ce magasin.

"Les gens se sont rappelé
qu'ils habitaient près de la mer"

Chez le géant Décathlon aussi, ce sport de pagaie est numéro 1, avec des tarifs s'étalant de 200 à 700 € pour les SUP. "Les gens se rendent comptent que c'est comme le vélo, ça s'apprend vite", note Guillaume Ogereau, responsable du rayon dédié au magasin de Rots, qui peut écouler "plusieurs dizaines" de paddles et de kayaks certains jours. Pour Matthieu Thiolent, qui tient le magasin spécialisé Nausicaa Surfshop rue de la Délivrande à Caen, le confinement a joué : "Après des semaines de frustrations, les gens se sont rappelé qu'ils habitaient près de la mer." Lui aussi a vu fondre son stock de SUP, des paddles gonflables neuf fois sur dix. "Ce sont des pratiquants qui viennent aux loisirs nautiques grâce au paddle. C'est bien, car cela leur donnera peut-être envie de découvrir le kite, la planche à voile…", espère le commerçant.

Dans le magasin spécialisé de Matthieu Thiolet, le paddle gonflable représente neuf SUP vendus sur dix.

Novice ou confirmé, un coup d'œil sur la météo et les marées reste indispensable avant de se lancer. "Je conseille toujours de prendre un leash (sorte de sangle de sécurité), même à moins de 300 m de large", note Flavie Falaize. "Évitez la pratique par vent de terre et pensez à identifier votre planche", ajoute Philou, l'adepte du paddle d'Ouistreham… qui sait de quoi il parle, lui qui troque souvent la pagaie contre la barre du canot de la SNSM.

Reportage - Le paddle cartonne sur les plages

Galerie photos
Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Pour aller plus loin
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Calvados. Cet été, à chacun son paddle !