En ce moment : J'ETAIS PAS LA - BIGFLO & OLI Ecouter la radio

Normandie. La qualité de l'air est-elle meilleure grâce au confinement ?

Avec l'activité réduite et la circulation largement diminuée, la qualité de l'air s'améliore-t-elle ? Réponse normande : oui et non !

Normandie. La qualité de l'air est-elle meilleure grâce au confinement ?
Les odeurs liés à la pollution automobile ont quasi disparu des villes, dans lesquelles on sent même parfois les fleurs. (illustration)

Le sentiment est marquant dans les grandes agglomérations de Normandie en cette fin de première semaine de confinement : on respire. Et même par endroits, on parvient à sentir les fleurs des parterres de la ville ou des parcs. Une première, grâce notamment à la réduction du trafic automobile. La qualité de l'air s'améliore-t-elle donc pendant le confinement ?

"On a constaté que les mesures que l'on fait à proximité du trafic routier, qui sont normalement élevées par rapport à celles qui sont faites à l'écart, se rejoignent désormais", confirme Christophe Legrand, directeur adjoint d'Atmo Normandie, l'association qui mesure la qualité de l'air dans la région. La pollution liée à l'automobile est presque absente désormais, "par exemple sur les oxydes d'azote". On respire mieux, donc "il n'y a pas de doute, notamment pour les personnes qui sont habituellement bloquées dans les embouteillages", garantit le spécialiste.

Mais il faut malgré tout relativiser, car la mesure de la qualité de l'air est très complexe et regroupe énormément de facteurs, comme les émissions de l'industrie, la météorologie ou encore la chimie de l'atmosphère. "Ce n'est pas parce que l'émission d'un gaz est réduite que ça va contribuer à la diminution de la pollution due à ces phénomènes chimiques", détaille Christophe Legrand.

Au printemps notamment, on connaît habituellement des épisodes de pic de pollution aux particules assez important, "dus à des phénomènes complexes dans l'atmosphère", et qui pourraient bien tout de même avoir lieu, même en confinement. "Mais ils seront sans doute de moindre importance."

Attention à la pollution intérieure !

L'autre pollution à laquelle on pense moins est celle de son logement, surtout en période de confinement. "Il faut aérer en grand plusieurs fois par jour, après le ménage, après la cuisine…", insiste le directeur adjoint.

"Notre simple présence pollue par le dioxyde de carbone que l'on rejette avec la respiration."

Galerie photos
Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Pour aller plus loin
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Normandie. La qualité de l'air est-elle meilleure grâce au confinement ?