En ce moment : PRENDS MA MAIN (FEAT VITAA) - GIMS Ecouter la radio

Le-Havre. (Football, Ligue 2) : Pour Oswald Tanchot, le HAC a " l'obligation de faire mieux "

Le Havre AC (Seine-Maritime) entame une série de trois matches en huit jours, vendredi 14 décembre 2018 sur la pelouse du Gazélec Ajaccio (Corse-du-Sud). L'entraîneur havrais Oswald Tanchot plante le décor de cette fin d'année 2018. Avec ambition.

Le-Havre. (Football, Ligue 2) : Pour Oswald Tanchot, le HAC a
"Contrairement à l'année dernière, j'ai un socle de joueurs un peu plus large pour pouvoir jouer toutes les compétitions", estime Oswald Tanchot - Cyril Capron

Trois matches en huit jours. Deux en championnat, face au Gazélec Ajaccio, vendredi 14 décembre 2018, et Valenciennes au Stade Océane, samedi 22 décembre 2018 en clôture de la phase aller, et un en Coupe de la Ligue avec la réception de Nîmes (L1), mercredi 19 décembre 2018 en 8e de finale. Egalement en lice en Coupe de France, avec un 32e de finale très alléchant à disputer à Bordeaux (L1) pour débuter l'année 2019, le HAC entend se donner à fond sur tous les tableaux. Le coach Oswald Tanchot juge " de bonne qualité " les dernières prestations de son équipe, même s'il en attend encore plus. Entretien.

Entre le 8e de finale de Coupe de la Ligue face à Nîmes et les deux matches de championnat face au Gazelec Ajaccio et Valenciennes, deux équipes de bas de tableau, vous devez certainement ambitionner de terminer l'année en trombe.

" On est complètement concentré sur ces trois matches. On sait qu'en les réussissant, cela nous permettrait de tourner la page de cette première partie de saison sur quelque chose d'intéressant. Cela nous laisserait de l'espoir pour la suite, avec malgré tout l'obligation de faire mieux. "

Les dernières prestations sont plutôt rassurantes, non ?

Contre Auxerre, on a montré des choses intéressantes, même si on a manqué d'efficacité. On avait mis en difficulté cette équipe auxerroise en plein renouveau. On avait aussi parfaitement contrôlé le match contre le Paris FC, qu'on avait été malheureux de perdre sur la fin. Je trouve que depuis la réaction en seconde mi-temps contre Sochaux, nos prestations sont de bonne qualité. Cela demande à être confirmé et encore amélioré, surtout dans la durée. "

Dans quels secteurs devez-vous principalement progresser ?

Dans tous les domaines. On doit être plus efficace et retrouver de la solidité défensive. On se crée beaucoup d'occasions, mais on n'en concrétise pas assez. A l'inverse, on paye souvent cash la seule occasion que se procure l'adversaire. La confiance doit nous aider à être plus efficace. "

Pour ce faire, vous comptez beaucoup sur Tino Kadewere…

On espère que c'est le chaînon manquant de notre équipe. Et que ce chaînon-là va permettre aux autres de se bonifier. Quand un attaquant marque des buts, ça donne de la confiance à tout le monde. Il n'y a pas de bonne équipe sans un bon attaquant. Il y a aussi beaucoup d'espoirs sur d'autres joueurs, je pense à Jamal (Thiaré). Il progresse bien depuis quelques semaines. On espère pouvoir compter, non pas sur un attaquant, mais sur des attaquants pour la 2e partie de saison. "

Entre le déplacement au Gazelec Ajaccio et la réception de Valenciennes s'intercalera ce 8e de finale de Coupe de la Ligue face à Nîmes. Dans quelle mesure ce match-là est-il important à vos yeux ?

On connaît l'importance de cette compétition pour le HAC qui ne l'a pas goûtée avec plaisir depuis bien longtemps. Quelque part, ce match face à Nîmes sera le plus difficile à jouer, mais aussi le plus facile à préparer. C'est le cadeau qu'on espère donner à nos supporters et s'offrir à nous-mêmes pour avoir le bonheur de jouer un quart de finale. Mais il faudra réaliser un exploit. Cette coupe-là, on s'en sert aussi pour donner du temps de jeu à d'autres, créer de la concurrence. Contrairement à l'année dernière, j'ai un socle de joueurs un peu plus large pour pouvoir jouer toutes les compétitions. "

Dont la Coupe de France, avec un déplacement à Bordeaux en 32e de finale pour attaquer l'année 2019 (5 ou 6 janvier). Que vous inspire ce tirage ?

Je suis plutôt content du tirage, pas dans le sens où je me dis que ce sera un match facile, loin de là, mais dans le sens où ce sera un super défi à relever. Partir en vacances en se disant qu'à la rentrée, c'est un match face aux Girondins de Bordeaux qui nous attend, ça laisse tous les joueurs concentrés. Ce n'est que du plaisir. J'ai envie de voir mes joueurs contre des Ligue 1 pour qu'ils s'étalonnent. "

Dans l'immédiat, c'est un déplacement au Gazelec Ajaccio qui vous attend. Comment abordez-vous ce déplacement, compte tenu des antécédents avec l'autre club de la ville, l'AC Ajaccio ?

Chacun vit sa vie. Ce ne sont pas les mêmes joueurs, ni le même stade. Un stade où cela s'est toujours bien passé depuis que je suis au HAC, et notamment la saison passée où nous avions disputé notre premier match après le décès de Samba (Diop). Ils avaient eu une attitude très classe. Il n'y a pas de raison que ça ne se passe pas bien. Après, ce sera forcément disputé entre deux équipes qui ont besoin de points, mais ce sera disputé dans les règles de l'art. Je suis allé très souvent là-bas avec mon ancien club (Le Poirée-sur-Vie) et il n'y a jamais eu de problème. "

Recevez l'actualité gratuitement
Pour aller plus loin
Réagir à cet article
Envoi en cours...
En direct
Jeu-Concours : devinez qui sera élue Miss France 2022
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Le-Havre. (Football, Ligue 2) : Pour Oswald Tanchot, le HAC a " l'obligation de faire mieux "