En ce moment : A.B.C - Jackson Five Ecouter la radio

Ifs. Calvados:  Détenant des armes de guerre il abat son chien et son chat

Jeudi 2 mars 2017, un trentenaire a été jugé en son absence par le tribunal de grande instance de Caen (Calvados). Il lui est reproché d'avoir depuis 2008 détenu des armes de guerre à son domicile d'Ifs, au sud de Caen.

Ifs. Calvados:  Détenant des armes de guerre il abat son chien et son chat
Il exécute son chat - Joëlle Briant

Frédéric Claude âgé de 36 ans détenait à son domicile d'Ifs, au sud de Caen (Calvados) des munitions et des armes de catégories A et C. Le tribunal de grande instance de Caen l'a jugé le jeudi 2 mars 2017 pour ces infractions.

Matériel de guerre

En décembre 2008, il y a donc plus de 8 ans, une femme appelle la police pour signaler que son ex compagnon possède des armes. Elle dit avoir très peur de lui car il a abattu son chien et son chat. "C'est quelqu'un de très dangereux. Pourquoi ne me tuerait-il pas moi aussi la prochaine fois ?"

A Ifs, la perquisition est des plus fructueuse. les policiers découvrent en effet, rangés dans une caisse en bois, carabine et pistolet 22 long rifle, avec silencieux et lunettes de visées démontés ainsi que tout le matériel pour entretenir les armes.

Il exécute son chat car il avait des vers

L'individu explique que c'est sa mère qui lui a donné les armes qui appartenaient à son père décédé. Quant à l'exécution de ses animaux domestiques, il ajoute sans émoi "Le chat était bourré de vers, je n'avais pas le temps de l'amener chez le vétérinaire. Alors je l'ai descendu et dans la foulée le chien aussi."

Au niveau judiciaire le prévenu a conduit sans assurance en récidive et a été poursuivi pour abandon de famille en raison du non-paiement de la pension alimentaire.

Prison ferme

La procureure insiste sur le fait que ce que l'homme possède bien du matériel de guerre. " En détenant ces armes il est en irrégularité totale. En y ajoutant qu'il s'en sert pour tuer chien et chat il doit être considéré comme étant dangereux."

En mars 2017, Frédéric Claude écope de 3 mois de prison ferme et de la confiscation des scellés. 

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Ifs. Calvados:  Détenant des armes de guerre il abat son chien et son chat