En ce moment : 48H - STEPHANE Ecouter la radio

Caen. "Privatisation" des radars embarqués : la voiture qui flashera dans les deux sens dévoilée 

Les voitures radar appelées à être conduites par des prestataires privées ont été présentées publiquement, vendredi 24 février 2017, à Évreux (Eure).

Caen. "Privatisation" des radars embarqués : la voiture qui flashera dans les deux sens dévoilée 
C'est ce type de voiture qui sera confiée à des sociétés privées pour flasher dans les deux sens de circulation. Les essais ont lieu en Normandie. - Maxence Gorréguès

Le ministère de l'Intérieur a choisi Évreux (Eure), vendredi 24 février 2017, pour présenter les voitures radars qui seront conduites par des agents du secteur privé. "Nous servons de zone test car ce territoire continue à voir la statistique de la sécurité routière se dégrader avec 22% de morts de plus sur la route en 2016 par rapport à 2015", explique le préfet de l'Eure, Thierry Coudert. Sur les sept premières semaines de l'année dans l'Eure, sept personnes ont déjà perdu la vie contre cinq sur la même période l'an passé. En test en cette fin d'hiver 2017 et cet été, les voitures seront opérationnelles à partir de septembre en France.

Facile à faire fonctionner

Pour faire fonctionner le radar, il faut que la voiture roule. Deux caméras positionnées devant se chargent d'analyser, grâce aux panneaux, la vitesse maximale de la zone. "L'utilisation est donc très simple", explique Emmanuel Barbe, délégué ministériel à la sécurité routière. Les données sont ensuite transmises au Centre Automatisé de Constatation des Infractions Routières de Rennes qui s'assure que les contraventions sont valables.

En fonction six à huit heures par jour

"L'inconvénient c'est que cette mission mobilisait jusque-là deux gendarmes ou policiers aux compétences supérieures à cette tâche. Et nos forces de l'ordre n'ont pas le temps de rouler sur nos routes, et comme notre objectif est de faire baisser l'accidentologie, il nous faut faire rouler ces véhicules radar le plus possible". Ce radar n'est pas externalisé, mais la tâche de la conduite est bien confiée à une entreprise privée. "Le but est de couvrir tout le territoire français, avec des objectifs de passages sur tel ou tel axe". Chaque voiture fonctionnera de 6 à 8h par jour. "Ce sont 400 hommes qui vont être rendus à leur mission de police et de gendarmerie".

Les marges de tolérance sont supérieures à celles des radars fixes : elles flasheront au-delà de 10 km/h de la vitesse autorisée en dessous de 100 km/h et, au-delà de 10% sur les routes où la vitesse admise est supérieure à 100 km/h. "En aucun cas, la rétribution des sociétés choisies pour cette mission n'augmentera ou diminuera en fonction du nombre de contraventions".

Au total, six voitures seront en test dans l'Eure pour une durée de deux à trois mois. Elles sont en mesure de flasher tant les voitures que les motos. La verbalisation, elle, ne débutera qu'au 1er septembre, si les essais sont concluants. 

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
4 commentaires

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

Les commentaires sur Tendance Ouest
Mike 24/02/2017 - 21h34
Signaler ce commentaire

Quand le taxation facile s'arrêtera, agir sur les contrôles de vitesses ok, mais pourquoi ne pas agir sur les autres causes de mortalité comme l'alcool, la drogue, le téléphone, les clignotants, il est assez affligeant de voir qu'en réalité la solution mise en place est toujours la même juste pour rapporter un maximum d'argent dans les caisses, bizarrement il n'y a jamais autant de mises en place des autres types de contrôles, le rapport de rentabilité n'étant pas du tout le même..........

Les commentaires sur Tendance Ouest
jacote 27/02/2017 - 11h15
Signaler ce commentaire

moi j'appelle ça du vol manifeste quelle honte il faut bien renflouer les caisses de l'Etat que les politicards ont vidé pour leur propre enrichissement.

Les commentaires sur Tendance Ouest
Le Breton 05/09/2017 - 21h01
Signaler ce commentaire

j'appel cela du rackette !!!

Les commentaires sur Tendance Ouest
Pascal 06/09/2017 - 12h13
Signaler ce commentaire

Et quand l'état évaluera les sociétés retenues, devinez lesquelles seront reconduites, évidemment celles qui auront le plus verbalisé. On continue à nous prendre pour des gogos

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Caen. "Privatisation" des radars embarqués : la voiture qui flashera dans les deux sens dévoilée