En ce moment : TE FELICITO (FEAT RAUW ALEJANDRO) - SHAKIRA Ecouter la radio

La bataille d'Hastings, décisive dans l'histoire de la Normandie et de l'Angleterre

Il y a 950 ans jour pour jour, le 14 octobre 1066, Guillaume le Conquérant remportait la bataille d'Hastings dans le sud anglais, scellent son destin au sein du royaume d'Angleterre.

La bataille d'Hastings, décisive dans l'histoire de la Normandie et de l'Angleterre
Dans cette scène 23 de la tapisserie de Bayeux, Harold prête serment à Guillaume le Conquérant. Nous sommes en 1064, et le duc Normand compte alors sur le soutien de celui qui deviendra son ennemi.

Pour deux des historiens de Normandie qui font référence sur le sujet, la bataille d'Hastings (Sussex de l'est) a changé le cours de l'histoire. Spécialistes de la période, le Caennais Pierre Bouet et le Bayeusain François Neveux, s'accordent à dire, 950 ans après les faits, en octobre 2016, que ce succès arraché par le duc de Normandie devant Harold, dernier roi anglo-saxon d'Angleterre, a largement contribué à la structuration de la société anglaise, telle qu'elle existe aujourd'hui.
"Cette seule journée, les armes décidèrent du destin d'un royaume, signant là, l'acte de naissance de l'Angleterre", estime le professeur de Caen (Calvados). Cette bataille intervint quelques mois après la crise de succession qui s'était ouverte avec la disparition du roi Édouard le Confesseur, au début de l'année. Le monarque n'avait pas d'enfant connu.

Sacré roi le jour de Noël

En ce samedi 14 octobre 1066, pas moins de 20 000 hommes se retrouvent, dont près de 8 000 qui s'étaient rassemblés quelques mois plus tôt à Dives-sur-Mer (Calvados), en soutien de Guillaume. "Ce jour là, le Conquérant débarque avec ses troupes et attend de pied ferme sur le champ de bataille qu'il avait choisi à Battle, à une dizaine de kilomètres au nord d'Hastings", commente François Neveux. "La tâche des fantassins, cavaliers et autres archers normands ne fut pas simple, car les Anglais étaient retranchés".
Les historiens s'accordent également sur le fait que les combats furent si âpres et incertains, que les Anglais auraient finalement pu s'imposer. "D'ailleurs, beaucoup ont estimé qu'il s'agissait d'un jugement de Dieu, selon l'esprit de l'époque". Quelques semaines plus tard, le 25 décembre 1066, Guillaume le Conquérant sera sacré roi d'Angleterre, à Westminster.

 

A LIRE AUSSI.

 

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
La bataille d'Hastings, décisive dans l'histoire de la Normandie et de l'Angleterre