En ce moment : BRESIL, FINISTERE - NOLWENN LEROY Ecouter la radio

Calvados : pour lui régler ses dettes, son dealer le contraint de voler

"C'est mon dealer qui a commandité ces vols. Je ne peux pas dire son nom, car j'ai peur pour ma famille". Un homme de 26 ans a dû s'expliquer devant le tribunal de Caen (Calvados) sur des vols commis dans des magasins de sport de l'agglomération quelques mois plus tôt. Il avait commencé à contracter des "dettes de cannabis"… Récit.

Calvados : pour lui régler ses dettes, son dealer le contraint de voler
L'homme a volé dans plusieurs magasins de l'agglomération de Caen pour payer ses dettes - Illustration

Mis à la porte du domicile familial, un jeune homme, âgé aujourd'hui de 26 ans, commence à contracter des "dettes de cannabis". C'est alors que son dealer l'incite - un euphémisme - à voler pour le rembourser. Le 15 septembre 2014 à midi, il pénètre dans le magasin "Sport 2000" à Hérouville-Saint-Clair (Calvados), au nord de Caen.

Cinq survêtements et plusieurs tee-shirts

Il s'empare alors de cinq survêtements et de plusieurs tee-shirts. Sans prendre le temps d'en ôter les antivols, il s'enfuit en courant. Les alarmes se déclenchent, mais étant attendu sur le parking par un comparse, scooter en marche, il ne peut être rattrapé. La scène sera enregistrée par les cameras de vidéosurveillance…

Le même scénario

Un an plus tard, le 1er septembre 2015, vers 11h du matin, dans le magasin "Intersport" de Mondeville (Calvados), au sud de Caen cette fois, il dépose dans un chariot plusieurs articles de marque Lacoste. Suivant le même scenario, il s'enfuit en courant, mais cette fois-ci, un vigile l’intercepte.

"J'ai peur pour ma famille"

Le jeune homme a dû s'en expliquer ce mercredi 13 juillet 2016 devant le tribunal de grande instance de Caen pour vols en réunion. Chacun des larcins dépasse les 1000 euros. A la barre, il explique : "J'avais des dettes de cannabis, c'est mon dealer qui a commandité ces vols. Je ne peux pas dire son nom. J'ai peur pour ma famille. Après les vols à Sport 2000, je ne l'ai pas vu pendant un an, puis il m'a envoyé chez Intersport".

De la consommation aux dettes, la spirale

L'avocat de la défense plaide une spirale de consommation de stupéfiants, entraînant des dettes et menant à des vols. Son casier judiciaire corrobore ses dires. "Il a le courage de le reconnaître sans ambiguïté. Aujourd'hui, il travaille. Il est soutenu par son patron, au courant de ses problèmes et qui lui donne une chance. Donnons-lui en une nous aussi". L'homme est condamné à 3 mois de prison avec sursis assortis de 24 mois de mise à l’épreuve, à 1200 euros de remboursement et à 500 euros de préjudice moral. S'y ajoutent 35h de travaux d’intérêt général. 

A LIRE AUSSI.

Recevez l'actualité gratuitement
Pour aller plus loin
Réagir à cet article
Envoi en cours...
En direct
Jeu-Concours : devinez qui sera élue Miss France 2022
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
Calvados : pour lui régler ses dettes, son dealer le contraint de voler