En ce moment : FAIS-MOI PENSER - TOM FRAGER Ecouter la radio

Nucléaire. Un liquidateur de Tchernobyl à Alençon

Le 26 avril prochain sera célébré le trentième anniversaire de la catastrophe nucléaire de Tchernobyl. Le 26 avril dernier, un " Appel du 26 avril " avait été lancé au niveau mondial, auprès des artistes, des scientifiques, des intellectuels, pour une prise en considération au niveau mondial, du risque nucléaire. Des radiations qui nous entourent tous. Du nombre de cancers en constante augmentation.

Nucléaire. Un liquidateur de Tchernobyl à Alençon
L'ex lieutenant de l'armée russe Oleg Veklenko, liquidateur de Tchernobyl, à Alençon. - Tendance Ouest

Ce mardi 12 avril, dans le cadre de cet « Appel du 26 avril », le lieutenant Oleg Veklenko était à Alençon. Cet artiste plasticien de 65 ans, lieutenant dans l'armée russe, réserviste, a été l'un des liquidateurs de la centrale nucléaire de Tchernobyl. Malgré un cancer, il est toujours vivant. Bien vivant, même, ce professeur à l'institut d'arts industriels Kharkiv achève une tournée de 15 jours en France. 

Une tournée de rencontres, de réunions, de colloques, et d'expositions de ses photos, témoignages rares et inédits des conditions de travail de ceux qui aujourd'hui pour beaucoup sont morts des radiations de la centrale nucléaire ukrainienne, dont le réacteur s'était emballé au printemps 1986.

Aujourd'hui Tchernobyl est un no man's land de trente kilomètres de circonférence, entouré d'une zone de sécurité de dix autres kilomètres. Un secteur qui se vide au fur et à mesure où les populations meurent des effets des radiations. Selon certaines estimations, un million de personnes dans le monde seraient mortes des conséquences de cette catastrophe. Lers autorités ne comptent plus depuis dix ans…
Chez nous, en France, on estime à 500 le nombre de personnes encore vivantes, victimes d'un cancer de la thyroïde qui peut vraisemblablement avoir été causé par le « nuage de Tchernobyl ». Une BD doit sortir ces jours-ci pour dénoncer ce scandale.

Rencontre avec Oleg Veklenko

Oleg Veklenko, comme des milliers de réservistes de l'armée russe, vous avez été mobilisé le 29 avril 1986. Dans quelles circonstances ?

Traduction effectuée par Nika Le dantec :

A quel moment avez-vous pris conscience que la situation était bien plus catastrophique que les autorités ne l'annonçaient ?

Traduction :

Vous faisiez partie des équipes de « liquidateurs », comme on les appelle. Ces hommes chargés de lutter contre l'incendie du réacteur nucléaire, puis de nettoyer le site. Vous avez pris de nombreuses photos durant cette période ?

Traduction :

30 ans plus tard, quel est votre sentiment, vous qui avez la chance d'être toujours en vie, alors que de nombreux liquidateurs ont été victimes des radiations nucléaires ?

Traduction :

30 ans après, ici, personne ne parle plus de Tchernobyl, sauf aux dates anniversaires de la catastrophe. Vous qui étiez sur place, quel est votre sentiment ?

Traduction :

30 ans après Tchernobyl, 5 ans après Fukushima, quel est votre message à la population française ?

[son11]

Traduction :

[son12]

Dernière question. Vous sillonnez actuellement la France avec vos photos, votre témoignage. Comment vous définissez-vous ? Artiste ? Militant écologique ? Militant anti-nucléaire ?

[son13]

Traduction :

[son14]

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Présidentielle et législatives : le direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Nucléaire. Un liquidateur de Tchernobyl à Alençon