En ce moment : DON'T LOOK BACK IN ANGER - OASIS Ecouter la radio

Préfecture maritime de la Manche : 200 ans de marine à découvrir

L'exposition du bicentenaire de la préfecture maritime Manche et mer du Nord est à découvrir jusqu'en mai à Cherbourg.

Préfecture maritime de la Manche : 200 ans de marine à découvrir
L'arrivée de la reine Victoria à Cherbourg, l'un des grands moments de la préfecture maritime.

La préfecture maritime de la Manche fête cette année ses 200 ans !

Deux siècles d'histoire retracés dans une exposition à Cherbourg. Textes, photos d'archives, documents manuscrits, et même des uniformes de préfet maritime sont à découvrir. Magali Lachèvre, conservateur du service historique de la Défense à Cherbourg, s'est plongée dans les 4,5 kilomètres d'archives pour créer cette exposition.

 Quand Cherbourg s'appelait "Napoléon Bourg"

Au travers de l'exposition, on apprend qu'à la création des préfectures maritimes, en 1800, c'était d'abord Le Havre qui avait été choisie. Cherbourg lui a été préférée en 1812. Le port du Havre s'ensablait. Celui de Cherbourg était beaucoup plus stratégique : "Face à l'Angleterre, proche des îles anglo-normandes, Napoléon se l'est approprié," indique Magali Lachèvre. A tel point que Cherbourg, consciente de ce qu'elle devait à l'empereur, a songé un temps se baptiser "Napoléon Bourg". "Nous avons retrouvé des cartes avec ce nom, et les aigles impériaux. L'idée a été abandonnée en 1815".

Les panneaux présentés à la salle des fêtes présentent les différentes fonctions des préfets maritimes. "L'un d'eux m'a marqué, le vice-amiral Roze, explique Magali Lachèvre, pendant la guerre de 1870, il pressentait une attaque dans le Cotentin, mais les autorités étaient sourdes à ses requêtes. Il a donc programmé tout un plan de défense, qui incluait l'inondation des routes du Cotentin." L'amiral Roze n'utilisera jamais ses plans : les Prussiens, par peur, n'iront pas au-delà d'Alençon.

Coiffes et uniformes de cérémonie

Deux uniformes de préfet maritime sont exposés. "Nous avons dû les imaginer à travers les archives. En effet, l'uniforme était à la charge du préfet, si bien qu'il ne l'achetait pas mais agrémentait sa tenue d'amiral avec la ceinture rouge réglementaire". Les élèves du lycée Tocqueville ont donc recréé la tenue. Les Sapins de Coutances se sont chargés de la coiffe.

BONUS AUDIO : Magali Lachèvre nous livre des anecdotes sur l'exposition du Bicentenaire

Galerie photos
Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Préfecture maritime de la Manche : 200 ans de marine à découvrir