En ce moment : Le chant des cygnes - INDOCHINE Ecouter la radio

En ce moment
abonnement

Tourisme. La vélomaritime, l'itinéraire qui rapporte

Services. La vélomaritime, qui relie Roscoff, en Bretagne, à Dunkerque, est de plus en plus prisée par les amateurs de vélo. Empruntant évidemment les routes du Calvados, cette vélomaritime entraîne dans son sillage tous les acteurs du tourisme local. Reportage.

Tourisme. La vélomaritime, l'itinéraire qui rapporte
La vélomaritime se développe et plaît aux cyclotouristes dans le Calvados. 

Passer ses vacances sur un vélo, en voilà une drôle d'idée. Ou alors pas tant que ça. "Il existe un véritable engouement pour la mobilité douce, affirme Maxime Lebouteiller, qui vient d'ouvrir Juno Vélo à Saint-Aubin-sur-Mer. L'aspect écolo, économique, et original de ce type de vacances séduit." Alors le Calvados et ses longs tronçons de la vélomaritime, avec quelques paysages exceptionnels au passage, attirent de plus en plus de passionnés de la petite reine. En villégiature dans le coin, beaucoup louent des vélos pour s'offrir une escapade. Maxime Lebouteiller a donc décidé de se lancer pour compenser une offre qu'il n'estime pas suffisante. Philippe Ameline entame, lui, une troisième saison à Ouistreham. Une ville prisée des touristes et bien desservie en matière de cyclotourisme. "Je conseille à mes clients de partir vers Courseulles-sur-Mer, soit 40 kilomètres aller-retour, ou alors en direction de Cabourg, pour à peu près la même distance. Ça permet de passer par la Maison de la nature et de l'estuaire, c'est vraiment super", lâche le gérant de Riva Location Vélo. Ce dernier s'attend à vivre une belle saison 2023, après un exercice précédent "remarquable". Même constat pour Claudine Prevost. Depuis cinq ans, Plaisance 2 roues à Courseulles-sur-Mer loue des vélos, et on y remarque "que la pratique est en pleine expansion, la demande est forte". Et donc on y répond en proposant "de plus en plus de services", surtout depuis que "l'accès aux plages du Débarquement est plus sécurisé pour les cyclistes", poursuit-elle.

Un intérêt partagé

La vélomaritime, c'est aussi l'histoire de téméraires qui se mettent en selle, paquetage sur le dos, et qui avalent les kilomètres chaque jour. Maxime Lebouteiller propose alors de réparer les vélos des accidentés du secteur. Et en faisant s'arrêter chez lui un cyclotouriste, ce sont potentiellement les autres commerces de la ville qui en bénéficient. "Les mairies commencent à voir le potentiel de la vélomaritime. Nous n'en sommes qu'au début", promet-il. S'il a travaillé de concert avec celle de Saint-Aubin-sur-Mer, la municipalité de Langrune-sur-Mer et même la communauté de communes Cœur de Nacre s'intéressent également au sujet. Elles collaborent notamment avec L'association 1 café avec 5 pailles, qui a, au fil du temps, développé une branche vélo. Le local Dynamo, entretenu par des bénévoles, propose de recycler les pièces d'une bicyclette, mais aussi de réparer son deux-roues, ou d'apprendre à le faire. "Forcément, on va attirer aussi les voyageurs à vélo, prévoit Bruno Gallardo. Quand on passe dans un village à 15 km/h, on a plus tendance à s'arrêter pour consommer. Puis comme on ne peut pas stocker la nourriture comme avec un camping-car, on se dirige vers les commerces du secteur." Construite un peu sur le modèle à succès de la Loire à Vélo, cette vélomaritime est un réel atout pour le tourisme calvadosien. Et les acteurs en sont conscients. "On a vraiment de la chance", conclut Philippe Ameline.

Quelques chiffres sur la vélomaritime

Calvados. Quelques chiffres sur la vélomaritime
Ouistreham est un point névralgique du cyclotourisme français. 

La vélomaritime en chiffres. 

280

C'est le nombre de kilomètres que représente cette vélomaritime uniquement dans le Calvados. Après un premier crochet au niveau de Vire et son bocage, l'itinéraire revient dans le département à hauteur d'Isigny-sur-Mer. Pour rejoindre Dunkerque depuis Roscoff, il vous faudra pédaler 1 500 kilomètres.

130 000

C'est le nombre de passages relevés en 2022 sur la vélomaritime par le Département. Cependant, ce chiffre ne fait pas de distinguo entre cyclotouristes et des Calvadosiens réalisant seulement une petite sortie. Un pic est constaté à hauteur de Ouistreham, avec 280 000 passages !

68

Un cyclotouriste de passage dans le Calvados dépense en moyenne 68 euros par jour. Les deux tiers de cette somme étant consacrés à l'hébergement et à la restauration. Pour un touriste classique, le montant est divisé par deux. L'investissement du Département est donc bien vu de la plupart des acteurs du tourisme. 

34,6

Depuis 2004 et le lancement de l'ambitieux "plan vélo" du Département du Calvados, 34,6 millions d'euros ont été investis. De véritables itinéraires départementaux et régionaux ont été créés, ainsi que des boucles touristiques. De plus, le Calvados est le point de départ de la Vélo Francette, allant de Ouistreham à La Rochelle, et fait partie du parcours de la Seine à vélo, de Deauville à Paris.

Ils profitent de l'expansion du cyclotourisme

Calvados. Ils profitent de l'expansion du cyclotourisme
Se promener sur la Vélomaritime, c'est devoir faire face au vent, et parfois aussi à des reliefs assez importants. Mais le jeu en vaut la chandelle. 

Situés à proximité de la vélomaritime, ils en dégagent des bénéfices et s'adaptent à l'évolution du cyclotourisme. 

La création de cette vélomaritime et les nombreux cyclotouristes qui vont avec profitent forcément aux acteurs du tourisme alentour. "Tout le monde est en train de s'adapter, confie Ludovic Vautier, dirigeant du camping Omaha Beach. On a changé de logiciel." Pour la troisième saison consécutive, il va proposer à la location, pour les cyclos, une nuit unique en lodge. "On le surnomme 'cabane à vélo', c'est un logement en semi-dur de 4 m2, avec un lit mezzanine, un espace repas, de l'électricité, et surtout un confort amélioré par rapport à une tente." À disposition également un coffre à vélo pour ranger le deux-roues en toute sécurité. "Ça fonctionne très bien, et on pense à étoffer notre offre dans les années à venir", poursuit-il.

Recharger ses batteries

Dans la même veine, le Camping des bords de l'Aure à Bayeux possède des Cyclo'tentes. "C'est un bon compromis entre une tente et un bungalow, avec surtout deux lits confortables, témoigne Emmanuelle Ameline, régisseuse du camping. Puis avec les intempéries normandes, ça permet de passer la nuit au chaud."

Il faut dire que certains méritent leur repos. Pas plus tard que cette année, Ludovic Vautier a pu discuter avec une Australienne venue seule dans son établissement. "Elle était de passage pour boucler un tour de l'Europe à vélo !", s'enthousiasme-t-il. Si les itinérants sont une partie de sa clientèle, certains en villégiature à la semaine prisent aussi le vélo. "On a enfin quelque chose à leur proposer, une route sécurisée." Et donc son offre évolue : à l'image de ce que l'on trouve dans les grandes villes, une station avec dix vélos en libre-service va être installée dans son camping. "On n'aurait jamais fait ça avant", soutient-il. Le Camping Le Robinson, à Colleville-sur-Mer, est dépositaire de quelques vélos. Un service destiné notamment "à ceux qui viennent en camping-car, compliqué à déplacer ensuite", glisse Sandra Heurtevin. Labellisé "accueil vélo", l'établissement propose aussi des services à destination des itinérants. "Nous avons de quoi recharger les vélos électriques, et nous avons les outils pour les petits soucis : une pompe, de la rustine…", énumère la réceptionniste. L'arrivée, l'été, de nombreux cyclotouristes, a d'ailleurs failli être un problème l'an passé. "On avait plus assez de places en soirée, alors certains ont dormi dans le champ à côté !".

Les sites d'hébergement ne sont pas les seuls bénéficiaires de cette affluence grandissante. Pédaler, ça creuse, et il faut alors se restaurer. Le restaurant La Cale d'Asnelles est situé sur le passage des sportifs. "On voit débarquer de plus en plus d'étrangers, avec le paquetage sur le dos, sourit Fabienne Masson, la gérante. Les gens sont demandeurs de voies cyclables." Puis il faut dire qu'à la vue de certains secteurs, il y a de quoi avoir faim ! Admirative de ceux qui empruntent en intégralité la vélomaritime, Sandra Heurtevin met en exergue "un passage à 18 degrés à côté de Port-en-Bessin". Un itinéraire "où tout est magnifique à voir", pour Ludovic Vautier, connaisseur, pour qui "ne pas avoir déjà emprunté la vélomaritime aurait été une faute professionnelle".

Une route fonctionnelle, maisau tracé pas encore définitif

Calvados. Une route fonctionnelle, maisau tracé pas encore définitif
Des travaux sont toujours en cours dans le Calvados pour parfaire cette Vélomaritime, et ainsi rendre son usage le plus agréable et sécurisé possible. 

Quels sont les évolutions futures de la vélomaritime ? 

Depuis juin 2021, il est possible d'emprunter les routes de la vélomaritime en continu dans le Calvados. Mais pour autant, certaines portions ne sont pas encore vraiment adaptées au cyclotourisme. "Le passage entre Courseulles et Asnelles me gêne", évoque Philippe Ameline, gérant de Riva Location Vélo à Ouistreham. Les deux-roues doivent, sur ce secteur, partager la route avec les automobilistes. Cycliste chevronné depuis 50 ans, la route reste un environnement dangereux selon lui. Mais bonne nouvelle, la portion est en travaux et un nouvel itinéraire sera empruntable début juillet. "Ça va tout changer, assure Maxime Lebouteiller, de Juno Vélo. Les familles surtout n'aiment pas les routes partagées." Le tracé définitif de la vélomaritime doit être livré en 2025, même si le Département ne s'interdit pas d'apporter des améliorations par la suite.

Encore des projets

Dans les prochains mois et années, les aires de services vont être développées et la requalification des haltes va être menée. Outre la portion entre Asnelles et Courseulles, le département poursuit ses aménagements, notamment dans l'est du Calvados. D'ici juin prochain, des travaux seront finalisés entre Dives-sur-Mer, Houlgate et Tourgéville. En septembre, les cyclistes apprécieront des routes plus sécurisées à proximité de Honfleur, mais aussi de Pont-l'Evêque, ville également traversée par cette vélomaritime.

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Petites Annonces
Immobilier
Saint-Jacut-de-la-Mer (22750) sur camping...
Saint-Jacut-de-la-Mer (22750) sur camping... Saint-Jacut-de-la-Mer (22750) 0€ Découvrir
à louer maison jumelée à Darnetal...
à louer maison jumelée à Darnetal... Darnétal (76160) 545€ Découvrir
à vendre pour investisseur maison jumelée...
à vendre pour investisseur maison jumelée... Darnétal (76160) 115 000€ Découvrir
La Bresse, dans les Vosges...
La Bresse, dans les Vosges... La Bresse (88250) 0€ Découvrir
Automobile
Toile de tente en coton
Toile de tente en coton Rouen (76000) 350€ Découvrir
Peugeot Partner Totem Clim 1,6l HDI 16V 75 ch
Peugeot Partner Totem Clim 1,6l HDI 16V 75 ch Val-d'Arry (14210) 4 500€ Découvrir
Caravane GRUAU Tradition 40 CP
Caravane GRUAU Tradition 40 CP Rouen (76000) 2 500€ Découvrir
Renault Megane
Renault Megane Coutances (50200) 2 000€ Découvrir
Bonnes affaires
A SAISIR CONGELATEUR 311 L WIRLPOOL
A SAISIR CONGELATEUR 311 L WIRLPOOL Bruc-sur-Aff (35550) 200€ Découvrir
Perdu pendendif
Perdu pendendif Petit-Couronne (76650) 0€ Découvrir
Vends machine à coudre ancienne à pédale
Vends machine à coudre ancienne à pédale Bonsecours (76240) 50€ Découvrir
Colonne de salle de bain
Colonne de salle de bain Rouen (76000) 120€ Découvrir
L'application mobile de Tendance Ouest
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
Tourisme. La vélomaritime, l'itinéraire qui rapporte