En ce moment : LA LOI DE MURPHY - ANGELE Ecouter la radio

Le Havre. Comment travaille la cellule anti-rodéos urbains ?

Faits Divers. À la une de l'actualité après un accident grave dans le Val-d'Oise, les rodéos urbains sont une préoccupation quotidienne pour le commissariat du Havre, qui dispose d'une cellule spécifique.

Le Havre. Comment travaille la cellule anti-rodéos urbains ?
C'est sur ce type d'engins que se font des rodéos urbains, mais aussi sur des mini motos ou autres quads.

Ils ont été stoppés en flagrant délit. Samedi 6 et dimanche 7 août, quatre conducteurs d'engins motorisés s'adonnant à des rodéos urbains ont été interpellés par la police du Havre, dans le quartier Danton, au Mont-Gaillard et dans le quartier des Neiges. Leurs engins, trois quads et une motocross, ont été saisis. "C'est fondamental, estime le commissaire divisionnaire Patrick Longuet. Si l'individu nous échappe, on le retrouvera. Mais ces motos, ces quads, sont des engins de mort, l'objectif est de les retirer de la voie publique en vue de les détruire." Parmi la trentaine de véhicules saisis ces dernières semaines, une dizaine sont déjà en attente de destruction, entérinée par la justice après jugement de leur pilote.

Patrick Longuet

Au Havre, quatre agents travaillent à temps plein sur ces rodéos urbains, à travers une cellule active d'avril à l'automne. Elle travaille en lien avec les agents de terrain et grâce aux informations recueillies via les caméras du centre de supervision urbain, de LiA, celles recueillies par la police municipale, par les bailleurs.

Rappel systématique

Les signalements de rodéos ont souvent lieu le week-end. "On se rend sur place systématiquement. Quand on peut intercepter les conducteurs, on le fait, dès lors que les conditions de sécurité sont réunies", assure le commissaire. Les habitants qui auront appelé le 17 sont ensuite rappelés par les fonctionnaires. "Il s'agit d'expliquer pour quelle raison nous ne sommes pas intervenus, quand c'est le cas, et de prendre des informations : d'où partent les motos, où sont-elles cachées, etc. Si on me dit qu'une moto est planquée à tel endroit, on fonce la chercher."

Patrick Longuet

Après un accident grave dans le Val-d'Oise, le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, a demandé l'intensification des contrôles pour lutter contre ces rodéos urbains, des actes punis par des peines pouvant aller jusqu'à un an de prison et 15 000 € d'amende.

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
1 commentaires

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

Les commentaires sur Tendance Ouest
Pat76800 09/08/2022 - 12h28
Signaler ce commentaire

C'est une bonne démarche qui doit s'étendre à toutes les grandes villes. A Saint-Étienne-du-Rouvray près de Rouen, nous avons une situation similaire, mais la police ferme les yeux. Les plaintes ne sont pas prises, notamment lorsqu'elles concerne certains groupes ou plus précisément une communauté. Par contre si moi bon contribuable qui paye des impôts, et que ma voiture n'est pas correctement stationnée devant chez moi, ou si mon petit chien totalement inoffensif s'échappe dans la rue alors on n'hésite pas à me menacer de verbalisation. Alors oui mais la même justice pour tous, et des forces de l'ordre au service du bien-être des citoyens.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Le Havre. Comment travaille la cellule anti-rodéos urbains ?