En ce moment : J'AURAIS DU - TIOMA Ecouter la radio

Fécamp. L'incroyable histoire de Cyril : "Ma descente aux enfers avec la Covid"

Faits Divers. Il est passé à deux doigts de la mort, s'en remet difficilement. "La Covid a failli me tuer et le vaccin Moderna avec", témoigne Cyril.

Fécamp. L'incroyable histoire de Cyril : "Ma descente aux enfers avec la Covid"
Installé à Fécamp, l'agent hospitalier a contracté à deux reprises le coronavirus. Son état de santé n'a cessé de se dégrader au lendemain de ses vaccinations : tumeur à la gorge, troubles cardiaques et complications respiratoires. "Une descente aux enfers", décrit Cyril. - Philippe Bertin

Il est taillé dans le roc, une carrure d'athlète. On l'imagine solide, pas du genre fragile. C'est pourtant désormais tout le contraire. Posé à deux pas de sa maison de Fécamp, il raconte ses galères : Cyril Hebert, quarante ans, revient de nulle part. Il montre des marques à son cou. C'est le signe visible d'une tumeur qui s'est déclenchée il y a quelques mois.

Dans quelques jours, à la mi-mai, Cyril, agent hospitalier depuis dix-huit ans à l'hôpital Jacques Monod du Havre, où il est en charge de la sécurité, ira en consultation au CHU Charles Nicolle de Rouen. Il a rendez-vous pour une biopsie. "Je saurai si tout cela est bénin ou pas."

"J'ai de très gros doutes sur
le Moderna. Je ne le voulais pas
mais je n'ai pas eu le choix…"

S'il en parle aujourd'hui, c'est pour témoigner et parce qu'il s'interroge sur l'origine de son mal : depuis qu'il a contracté à deux reprises la Covid et qu'il a été vacciné du Moderna, son état de santé n'a cessé d'empirer. Cela a été de mal en pis : une vraie descente aux enfers. "Je m'interroge, j'ai des gros doutes sur cette vaccination dont je ne voulais pourtant pas. On m'y a obligé et je n'ai pas eu le choix, pour pouvoir conserver mon travail à l'hôpital. Autant ma première injection, effectuée en 2020 avec le vaccin Pfizer, est passée comme une lettre à la Poste, autant j'ai très mal vécu ce rappel avec le Moderna."

Cyril dit au passage qu'il n'est pas le seul, à l'hôpital du Havre, à avoir été atteint de troubles inquiétants après cette seconde vaccination. "Plusieurs de mes collègues ont connu de grosses fatigues, certains étaient complètement HS."

Lui, c'est bien pire : non seulement, lui est apparue cette tumeur à la gorge après qu'il a été touché par de nombreuses angines à répétition dont il n'arrivait pas à se débarrasser, mais il a été aussi victime dans la foulée d'un pneumothorax bilatéral, touchant la moitié de ses poumons.

Depuis, Cyril a régulièrement recours au Ventoline. "Le moindre effort me fatigue énormément. J'ai du mal à respirer". Il n'avait pas de problèmes de santé avant, pratiquait même du sport à haute dose. "La course, le foot, j'étais un acharné. Aujourd'hui, je ne peux plus rien faire."

Ce n'est pas tout : il y a un mois, Cyril s'est retrouvé embarqué aux urgences de l'hôpital pour des troubles cardiaques incontrôlables. "J'ai failli y passer. Le Samu est arrivé à la maison en vitesse. À cinq minutes près, c'était fini." Y a-t-il une relation de cause à effet entre sa vaccination et ses ennuis de santé ? "Je n'en suis évidemment pas sûr à 100 %, mais c'est étrange tout de même. Ne me parlez plus de ce vaccin-là."

"Une mauvaise période à passer"

La vie de Cyril n'a jamais été un long fleuve tranquille. "On a traversé pas mal d'épreuves à la maison." Avec son épouse Aurélie, ils sont parents de trois enfants, Océane, 14 ans, Enzo, 11 ans, et Inès, 7 ans mais ont eu beaucoup de mal à fonder une famille. "On a dû passer de nombreux tests génétiques pour savoir si nous allions pouvoir un jour avoir des enfants."

Il y eut aussi, il y a plus d'un an, la mort de la jeune nièce de sa femme. Elle s'est tuée dans un accident de voiture. "C'est un drame pour toute notre famille. Je sais que ma femme en souffre beaucoup, elle ne le montre pas, mais je la connais bien : cela fait dix-huit ans qu'on est ensemble et je sais quand cela ne va pas. La mort de notre nièce a été épouvantable. Vivre tout cela est très compliqué."

En dépit de ce parcours douloureux et tragique, le père de famille va de l'avant. "Je me dis que le meilleur est devant moi et que c'est seulement une mauvaise période à passer. J'ai hâte de me retrouver en juillet. Avec Aurélie et les enfants, on a prévu de partir dans le Sud en mobil-home. Cela va nous faire du bien."

Il en a bien besoin.

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
3 commentaires

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

Les commentaires sur Tendance Ouest
Jo 08/05/2022 - 17h30
Signaler ce commentaire

Je leur souhaite beaucoup de courage et qu ils soient heureux de partir en vacances plein de belles choses bon courage 💥

Les commentaires sur Tendance Ouest
reflexologue 09/05/2022 - 07h54
Signaler ce commentaire

Que fait-on contre les labos et leurs vaccins beaucoup plus destructeurs que la covid-19 ? Rien ! Les pots de vin des labos sont plus forts que la justice et les médicaux complices !

Les commentaires sur Tendance Ouest
Anim 09/05/2022 - 22h32
Signaler ce commentaire

Du courage pour cette famille qui ne sera malheureusement pas un cas isolé, des déclarations de maladies dans les années à venir le confirmeront.
On a tous autour de nous entendus des témoignages de réactions diverses après les vaccins et surtout la 3e dose.
Trop de choses ont été cachées et des protocoles bafoués...mesurer le risque V/S les mesures qui ont été imposées.
Pourquoi le vaccin contre le VIH , ou autres maladies cancers n’a pas pu être mis au point depuis près de 20 années ?
Et toutes ces nouvelles affections que l’on découvre nos médecins sont dépassés.
A qui faire confiance maintenant ?
Trop de questions sans réponses.
Alors courage et espoir pour garder le moral.

En direct
Lire les journaux
Présidentielle et législatives : le direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Fécamp. L'incroyable histoire de Cyril : "Ma descente aux enfers avec la Covid"