En ce moment : PRENDS MA MAIN (FEAT VITAA) - GIMS Ecouter la radio

[Actualisé] Caen. Jugé pour avoir laissé deux moutons cinq jours dans un camion

Tribunal. Un homme a été jugé mercredi 12 janvier, au tribunal de police de Caen, pour avoir laissé deux moutons enfermés pendant cinq jours dans un camion.

[Actualisé] Caen. Jugé pour avoir laissé deux moutons cinq jours dans un camion
Un homme était jugé mercredi 12 janvier au tribunal de Caen pour mauvais traitements envers deux moutons laissés dans un camion pendant cinq jours. - FB Stéphane Lamart

Un homme était jugé mercredi 12 janvier, au tribunal de police de Caen, pour avoir laissé deux moutons dans un camion pendant cinq jours. Les faits remontent à l'après-midi du 29 juillet 2020, à Caen.

Depuis plusieurs jours, l'association Stéphane Lamart, de défense des droits des animaux, recevait de nombreux appels signalant deux moutons enfermés dans un véhicule. Selon les informations communiquées par l'association, le camion était garé en plein soleil depuis cinq jours et les animaux n'avaient ni eau ni nourriture. À la suite de l'alerte, une enquêtrice bénévole de la structure s'était rendue sur place pour constater les faits. Après quoi, la Direction départementale de la protection des populations du Calvados s'était rapidement déplacée, avec un équipage de la police nationale. Les deux animaux avaient été pris en charge par la Fondation Brigitte Bardot.

Mardi 11 janvier, l'association Stéphane Lamart précisait que "le propriétaire avait acheté les moutons pour les égorger lors de l'Aïd-El-Kébir [fête musulmane célébrant la fin du Ramadan]".

L'association Stéphane Lamart a porté plainte contre l'individu pour mauvais traitements infligés sans nécessité à un animal. Le jugement a été rendu ce mercredi 12 janvier.

Les deux moutons pris en charge par l'association Stéphane Lamart

Le prévenu, un Marocain âgé de 32 ans domicilié à Caen, avait été déclaré coupable au travers d'une ordonnance pénale en 2020, mais s'y était ensuite opposé. "C'est pour cette raison que l'affaire est venue en audience publique au tribunal de police de Caen", indique Maitre Christophe Gérard, avocat de l'association Stéphane Lamart. Lors de l'audience, le prévenu, venu sans avocat, a répété "qu'il n'avait pas abandonné les moutons et qu'il comptait les emmener dans une pâture dans l'Orne". Le trentenaire a de nouveau été reconnu coupable par le tribunal. Il a écopé de deux amendes de 150 euros pour mauvais traitements infligés sans nécessité à un animal, 400 euros de dommages et intérêts à verser à l'association Stéphane Lamart et 400 euros au titre des frais de justice à rembourser également à l'association.

Les deux ongulés ont été confisqués et seront pris en charge par l'association de protection animale.

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article
Envoi en cours...
1 commentaires

Coco12/01/2022 - 14h43

On juge les personnes qui maltraitent les animaux mais on ne juge pas le personnel soignant et les médecins qui maltraitent les personnes âgées notamment..
Ma maman est rentrée de l'hôpital après 15 jours d'hospitalisation avec des escrements jusqu'au nombril et des escarres aux pieds aux fesses aux coudes..
Sans parler de mycose buccal car les aides soignantes ne lui on pas enlevé son appareil dentaire..
Il serait bon de penser à la MALTRAITANCE en hôpital

Signaler ce commentaire
En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
[Actualisé] Caen. Jugé pour avoir laissé deux moutons cinq jours dans un camion