En ce moment : YOUNGBLOOD - 5 SECONDS OF SUMMER Ecouter la radio

Noël. Malgré un budget limité, l'envie de faire des cadeaux reste forte chez les Français

Noël. Les Français se serrent la ceinture pour Noël. Mais ces derniers ne renonceront pas pour autant aux fêtes et aux cadeaux.

Noël. Malgré un budget limité, l'envie de faire des cadeaux reste forte chez les Français
Entre la pénurie et la hausse des prix des jouets, les Français vont devoir se serrer la ceinture en cette fin d'année.

Déposer des cadeaux sous le sapin cette année pourrait s'avérer plus corsé : la pénurie de jouets entraîne une hausse des prix qui pourrait bel et bien faire un trou dans le budget des parents. Selon une enquête publiée fin octobre, les catalogues de jouets "grand public" ont augmenté le tarif de 70 % de leurs jouets, avec une hausse moyenne d'environ cinq euros. À cela, s'ajoute la flambée des prix des carburants et de l'énergie, qui touche plusieurs pays d'Europe depuis le mois de septembre.

Conséquence : un tiers des Français comptent acheter moins de cadeaux que l'an dernier (61 % autant, et seulement 5 % plus), selon un autre sondage publié le 11 novembre par la plateforme de commerce digital Proximis.

Pas de sapin à Noël ?

Pour les sondés concernés, tous les moyens de préserver la santé du porte-monnaie sont envisagés : opter pour des présents moins chers (56 %), revoir le budget consacré au repas de Noël à la baisse (52 %) ou encore réduire le nombre de cadeaux (51 %). Près de la moitié (45 %) se dit même prête à faire l'impasse sur le sapin ! Un tiers des personnes interrogées pensent également utiliser une partie des 100 euros (voire la totalité) versés dans le cadre de "l'indemnité inflation" prévue par le gouvernement.

Les Français risquent également de commencer leurs emplettes de Noël avant le mois de décembre. C'est ce que suggère une enquête réalisée auprès de 1 000 consommateurs par la plateforme Yahoo et selon laquelle 30 % des Français sont "inquiets" à l'idée de ne pas trouver tout ce dont ils auront besoin pour les fêtes. Mais cette anticipation est également motivée par l'intention de profiter des promotions du Black Friday, notamment chez les 16-34 ans (43 % espèrent réaliser des "bonnes affaires" grâce à cette astuce).

La seconde main a la cote

Les Français pourraient aussi opter pour la seconde main, selon l'application de dons d'objets et de nourriture Geev, qui nous apprend que 86 % des Français se disent prêts à offrir un cadeau d'occasion cette année. Une tendance que l'on observait déjà au cours des années précédentes.

En 2019 notamment, une étude Kantar commandée par le site de vente en ligne eBay soulignait en effet la volonté de 54 % de Français d'offrir un cadeau de seconde main. Un choix de consommation qui concerne majoritairement les 25-34 ans (68 % contre 39 % chez les 55-64 ans). En 2018, seuls 50 % des Français (tout âge confondu) envisageaient cette option, d'après la même étude.

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Noël. Malgré un budget limité, l'envie de faire des cadeaux reste forte chez les Français