En ce moment : FACILE - CAMELIA JORDANA Ecouter la radio

[Reportage]. La police contrôle le pass sanitaire à Alençon

Restaurant. Pour cette première semaine avec le pass sanitaire dans les bars, la police souhaite accompagner plutôt que verbaliser.

[Reportage]. La police contrôle le pass sanitaire à Alençon
Mercredi 11 août, trois policiers ont effectué des contrôles du pass sanitaire à Alençon, pour accompagner les professionnels de la restauration dans la mise en place de ce nouveau dispositif.

"Une semaine de rodage", avait annoncé le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal concernant la première semaine avec le pass sanitaire dans les débits de boissons. Depuis le lundi 9 août, c'est chose faite. La préfecture de l'Orne a choisi la manière douce pour "accompagner les gérants à la mise en place de ce nouveau dispositif", explique Julien Henrard, le directeur de cabinet de la préfète de l'Orne.

Les policiers sont venus contrôler le pass sanitaire au bar tabac Le Balto à Alençon.

Une approche pédagogique

Mercredi 11 août, trois policiers circulent dans les rues d'Alençon. Leurs pas se dirigent vers les bars, restaurants et cafés. "Bonjour Madame, nous venons voir si vous respectez bien le pass sanitaire", lance l'un des policiers à Gisèle Rouzier, propriétaire du bar tabac Le Balto. À l'intérieur, le titre Mr Sandman de The Chordettes rend l'atmosphère chaleureuse. Derrière son comptoir en bois, entre les paquets de cigarettes et les bouteilles, Gisèle Rouzier sort son smartphone et le présente. Sur l'écran, l'application TousAntiCovid Verif. La mission est remplie, la gérante prend soin de contrôler ses clients.

L'un des policiers échange quelques mots avec elle pour prendre le pouls. "Vous n'avez pas de problème lorsque vous demandez le pass sanitaire ?" "Si, j'ai un client qui m'a dit 'ça ne te regarde pas, tu n'es pas de la police'", explique la gérante. Les forces de l'ordre tentent de la rassurer. Au moindre problème, elle peut les appeler.

Ecoutez ici le reportage avec les forces de l'ordre :

"Le pass sanitaire va rentrer
dans la vie quotidienne des Français"

Dans la Grande-Rue, la présence des forces de l'ordre ne passe pas inaperçue. "Le pass sanitaire, on s'en fout !", réagit un passant. Vincent Danloux est le cogérant du Be-Bar, un établissement à l'allure moderne. Face à la devanture rouge flamboyant, il se prépare à recevoir de la clientèle. Mais cette fois-ci, les trois premiers clients de la journée sont des policiers. Le propriétaire leur explique qu'il compte vérifier les pass sanitaires grâce à des tablettes numériques distribuées à l'ensemble de ses salariés. Cependant, il ne sait pas exactement comment s'y prendre. "Est-ce que nous avons le droit de vérifier les identités si nous avons un doute ?", demande Vincent Danloux. L'un des agents lui répond qu'il n'est pas en position d'effectuer ce genre de procédure, seules les forces de l'ordre y sont habilitées. Le directeur de cabinet de la préfète de l'Orne Julien Henrard, présent sur les lieux, tient à rassurer le gérant de bar. "Comme tous les nouveaux dispositifs, je suis persuadé que le pass sanitaire va rentrer dans la vie quotidienne des professionnels et des Français très rapidement."

Galerie photos
Recevez l'actualité gratuitement
Réagir à cet article
Envoi en cours...
En direct
Jeu-Concours : devinez qui sera élue Miss France 2022
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
[Reportage]. La police contrôle le pass sanitaire à Alençon