En ce moment : FACILE - CAMELIA JORDANA Ecouter la radio

Flers. Voiture de demain : Faurecia inaugure ses lignes de production mécatroniques

Emploi. L'équipementier ornais Faurecia préfigure le véhicule de demain grâce à ses nouvelles lignes de production, inaugurées mardi 5 janvier.

Flers. Voiture de demain : Faurecia inaugure ses lignes de production mécatroniques
L'inauguration des chaînes de production mécatronique a eu lieu mardi 5 janvier, chez Faurecia à Caligny, où se fabriquent les sièges automobiles de demain.

Un siège qui tourne automatiquement pour accueillir le conducteur, ou dans l'autre sens pour transformer la voiture en lieu de travail. Automatiquement et sans bruit. Un siège électrique avec une position "relax" et un appui-tête qui se positionne tout seul… C'est une bonne nouvelle sur le front de l'économie, malgré le marasme engendré par la Covid-19 : l'inauguration des nouvelles lignes de production de Faurecia, spécialisé dans les mécanismes et armatures de sièges automobiles a eu lieu mardi 5 janvier, à Caligny, près de Flers. Le site en produit 180 000 chaque jour, mais veut devenir le leader mondial d'une nouvelle technologie de pointe dans ce domaine, imaginée en décembre 2018. Les équipes sont au travail depuis janvier 2019.

Faurecia, principale entreprise de l'Orne, employait déjà 1 250 salariés sur 40 000 m2 de bâtiments. Sur 2 500 m2 supplémentaires, elle va accueillir trois nouvelles lignes de production de systèmes mécatroniques, une technologie haut de gamme qui associe électromécanique et électronique, pour Renault-Nissan, pour BMW et aussi pour Daimler-Mercedes, qui est un nouveau client de l'équipementier automobile ornais. Mais déjà, d'autres marchés s'ouvrent avec Hyundai, Kia, PSA ou Volvo. D'abord sur le marché premium du haut de gamme, avant de se démocratiser à tous les véhicules. "Le groupe a décidé d'investir massivement dans cette technologie pour en devenir l'un des leaders mondiaux", a précisé Guillaume Deras, le directeur de l'établissement flérien. "On a un temps d'avance dans la compétition mondiale."

Au micro : Guillaume Deras, le directeur du site Faurecia de Caligny.

En attendant la construction du nouveau bâtiment pour le printemps 2022, la production a commencé avec 25 salariés. Ils seront le double fin 2021 et 65 d'ici 2024. Cette nouvelle mécatronique représentera alors 25 % du chiffre d'affaires du site de Caligny. Cette nouvelle usine digitale, qui utilise l'intelligence artificielle, a nécessité un investissement de 18 millions d'euros. "Une pièce sortira des chaînes de fabrication toutes les six secondes", précise Romain Duval, le responsable de ce projet mécatronique. Son principal souci : que ces nouveaux systèmes soient parfaitement silencieux pour ne pas incommoder l'automobiliste… "A Caligny, on est en train de préparer le marché automobile de demain, c'est le marché d'avenir", annonce-t-il fièrement.

Ecoutez ici Romain Duval:

Galerie photos
Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Présidentielle et législatives : le direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Flers. Voiture de demain : Faurecia inaugure ses lignes de production mécatroniques