En ce moment : TU T'EN IRAS - LA ZARRA Ecouter la radio

Évreux. La candidature d'Ingrid Levavasseur aux Européennes divise

Ingrid Levavasseur, figure Euroise du mouvement des gilets jaunes, a l'intention de mener une liste aux élections européennes de mai 2019. Une décision qui n'est pas du goût de tout le monde au sein du mouvement. Une pétition a même été lancée.

Évreux. La candidature d'Ingrid Levavasseur aux Européennes divise
Ingrid Levavasseur est mobilisée depuis le début du mouvement des gilets jaunes. Ici, à Grand-Bourgtheroulde (Eure) pour la venue d'Emmanuel Macron. - Tendance Ouest

"Elle n'a pas été légitimée en AUCUNE FAÇON par les VRAIS Gilets Jaunes et vous n'êtes pas en droit de ce fait à vous approprier notre mouvement !" L'auteur de cette pétition est clair : il refuse qu'Ingrid Levavasseur dise représenter les gilets jaunes. L'Euroise de 31 ans, figure du mouvement depuis le début, compte présenter une liste pour les élections européennes de mai 2019. L'annonce a été faite par le "Ralliement d'initiative citoyenne", mercredi 23 janvier 2019, et depuis, les critiques fusent.

    • À lire aussi. Gilets jaunes : la Normande Ingrid Levavasseur tête de liste aux européennes

La pétition s'y opposant a été lancée dans la foulée et a déjà recueilli plus de 34 000 signatures. Elle demande précisément à ce que les mots "gilets jaunes" ne soient pas inscrits dans le nom de cette liste pour les Européennes. "Elle n'a pas été légitimée démocratiquement par aucun référendum citoyen, il faut EXIGER que cette liste n'utilise pas l'appellation "GILETS JAUNES"", écrit l'auteur de la pétition.

Certains lui reprochent de vouloir "faire le buzz"

Invitée de l'Émission politique jeudi 24 janvier 2019, Ingrid Levavasseur a aussi été la cible d'une gilet jaune présente dans le public. Elle lui reproche d'avoir créé un parti politique, "ce n'était pas le moment", et de vouloir "faire le buzz".

La jeune femme a rapidement réagi sur BFMTV : "Je ne vole rien, nous sommes le peuple et nous faisons en sorte de changer les choses" ou encore sur France Info : "Je ne pense pas avoir trahi les gilets jaunes".

"Honte à elle" contre "un bon début"

Sur les pages Facebook de Tendance Ouest [disponible ici et ici], les avis sont partagés entre ceux qui s'opposent à cette candidature à coups de commentaires haineux et violents, ceux plus modérés et ceux qui y sont favorables. "Tout le monde veut tirer la couverture à soi", écrit par exemple Bertrand. "Honte à elle de porter un gilet jaune", s'insurge de son côté Chantal. Pour Stéphanie, "ce qui énerve c'est qu'elle agit comme les politiques actuelles. Elle décide de se faire sa liste sans consulter les gilets jaunes." En revanche, Sandra ne voit "pas le problème justement le peuple prend le pouvoir" et Céline "pense que c'est un bon début [...] Si personne ne nous représente comment pouvons nous être entendus ?" "Qu'elle tente sa chance" conclut Nathanael.

De son côté, François Boulo, porte-parole des gilets jaunes de Rouen (Seine-Maritime), était l'invité de Zone Libre sur Tendance Ouest. Pour lui, c'est "un non-événement", "ces gens se sont exclus du mouvement des gilets jaunes".

L'interview est à réécouter en intégralité ici.

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article
Envoi en cours...
5 commentaires

Benja27/01/2019 - 19h33

Cette personne raconte des mensonges comment fait elle pour vivre seule avec 2 enfants rouler en mercedes changer de tenue chaque jour sur les plateaux avec 1200 e par mois sans aide (elle oublie les allocations familiales) actuellement elle ne travaille pas vive l'assistanat

Signaler ce commentaire

Doudou 3525/01/2019 - 12h42

Enfin une gilet jaune qui va essayer de porter les revendications de manière intelligible et organisée.
Les gilets jaunes ne se rendent pas compte qu' ils sont entendus mais que leurs avis différent parfois beaucoup de l'un à l'autre et que la France ne peut pas répondre à 84.000 ou 250.000 ou plus qui parlent en même. Organisez vous. En 10 semaines vous en avez été incapables , il en est GRAND TEMPS.

Signaler ce commentaire

Dadier de Carentan les-marais25/01/2019 - 11h02

Vous avez raison il ne faut pas qu'elle se présente aux des gilet jaune et puis les ne lâchez rien il continué tous aux nom des gilet jaune groupes en gilets jaunes tout le mouvement groupes et une qui veut se présenter aux élections européennes ça déciderait les gilets jaunes il ne pas qu'elle se présente dadier de Carentan les-marais

Signaler ce commentaire
Voir plus de commentaires
En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Évreux. La candidature d'Ingrid Levavasseur aux Européennes divise