Des dealers cherchent à se faire passer pour de simples consommateurs, près de Rouen

Deux prévenus ont été jugés en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel de Rouen (Seine-Maritime), lundi 11 juin 2018, pour acquisition, détention et cession de produits stupéfiants.  

Des dealers cherchent à se faire passer pour de simples consommateurs, près de Rouen

Du sursis pour les revendeurs de cannabis

Par Patrick Joliff

Au Petit-Quevilly (Seine-Maritime), les services de police sont informés qu'un trafic de stupéfiants est suspecté dans un quartier où le voisinage se plaint régulièrement. Le 4 avril 2018, ils mettent en place une surveillance en début d'après-midi et observent cinq jeunes gens qui s'affairent à côté d'une poubelle. Deux lycéens s'approchent et tendent un billet à l'un des prévenus qui leur remet un sachet. Suspectant le commerce de drogue, les policiers suivent les deux suspects.  Les deux acheteurs reconnaissent les prévenus comme leur fournisseur. Dans la poubelle, plusieurs sachets de cannabis sont trouvés. Appréhendés à une station de métro, un couteau et une importante somme d'argent sont retrouvés sur les deux prévenus. 

Ils nient la vente

Placés en garde à vue, les deux suspects reconnaissent uniquement la détention et l'usage de produits stupéfiants. Une perquisition menée à leur domicile ne révèlera rien de probant. Pour l'un d'entre eux, la somme d'argent provient d'un retrait bancaire. Lors de l'audience du lundi 11 juin 2018 devant le tribunal correctionnel, ils déclarent "ne rien avoir à faire avec tout ça" et regrettent de s'être trouvés "par hasard au mauvais endroit". Leurs casiers judiciaires ne portent aucune mention ni condamnation. Pour le ministère public, "les preuves concourent à la culpabilité des prévenus". Leur défense assure qu'"il n'y a pas eu de trafic établi". Le Tribunal finit par reconnaître les prévenus coupables des faits qu'ils leur sont reprochés et condamne le premier à une peine de quatre mois d'emprisonnement avec sursis. Son complice écope de trois mois de prison avec sursis.

TOP ACTU

CONTENUS SPONSORISES Proposés par Ligatus

COMMENTAIRES