En ce moment : HITS and NEWS RADIO - TENDANCE OUEST Ecouter la radio

Cherbourg. Nucléaire : DCNS Cherbourg va déconstruire les anciens sous-marins de la classe "Le Redoutable"

La Direction générale de l'armement va confier la déconstruction de cinq sous-marins lanceurs d'engins de la classe "Le Redoutable" à DCNS Cherbourg (Manche).

Cherbourg. Nucléaire : DCNS Cherbourg va déconstruire les anciens sous-marins de la classe "Le Redoutable"
Des 6 sous-marins de cette classe, seuls 5 seront déconstruits, "Le Redoutable" étant quant à lui est exposé à La Cité de la Mer. - Célia Caradec

Alors que sera célébré en 2017 le cinquantième anniversaire du lancement du Redoutable, on apprend ce jeudi 27 octobre 2016 que la Direction générale de l'armement (DGA) va confier un nouveau marché au groupe DCNS. Le site de Cherbourg (Manche) assurera en effet la déconstruction des coques des ex-sous-marins nucléaires lanceurs d'engins (SNLE) de la classe "Le Redoutable", lancés entre 1964 et 1985.

Sur ces six sous-marins, seuls cinq seront déconstruits, puisque le plus célèbre d'entre eux est aujourd'hui exposé à La Cité de la Mer de Cherbourg. Peu à peu, ces bateaux ont été retirés du service à l'arrivée des sous-marins de classe "Le Triomphant", en service à l'heure actuelle.

Neuf ans de travaux

La DGA précise que le marché sera exécuté par DCNS, avec comme sous-traitants principaux Veolia Propreté Industries Services pour les prestations liées à la dépollution, à la découpe et la gestion des déchets et NEOM (filiale du groupe Vinci) pour les prestations liées au désamiantage. Pour chaque coque à déconstruire, le recyclage et la revente des métaux auront une valeur marchande.
Les travaux débuteront en 2018 sur la première coque, après une phase de mise en place du site de déconstruction au sein du site DCNS de Cherbourg, dans une installation spécifique, classée pour la protection de l'environnement. Ils dureront jusqu'en 2027. Chaque coque, d'une longueur de plus de 100 mètres et de 10 mètres de diamètre, pèse 7000 tonnes.
Les chaufferies nucléaires de ces anciens sous-marins ont déjà été séparées du reste de la coque et seront démantelées par ailleurs, selon la DGA.

A LIRE AUSSI.

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
2 commentaires

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Avatar des commentaires sur La Manche libre
Yves Il y a 6 ans

"Déconstruire"...
Quelle stupidité de langage !
Dans le cas présent il existe mille mots dans la langue française, par exemple : démolir, désarmer, mette au rebut, etc...

Avatar des commentaires sur La Manche libre
Jérôme Il y a 5 ans

Oui et aussi : démanteler, démonter, détruire, désassembler, désosser, retraiter, recycler...

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Cherbourg. Nucléaire : DCNS Cherbourg va déconstruire les anciens sous-marins de la classe "Le Redoutable"