En ce moment : Mon coeur - IZIA Ecouter la radio

Hockey: Les Dragons reviennent de l'enfer et s'offrent la finale !

Les Dragons de Rouen se sont qualifiés pour la finale de la Ligue Magnus en remportant le match 6 de la demi-finale des Play-offs face aux Rapaces de Gap vendredi 19 mars sur le score de 7-6 en prolongation après un match fou.

Hockey: Les Dragons reviennent de l'enfer et s'offrent la finale !
Stéphane Heude

"De mémoire, le Rouen Hockey Elite 76 a connu quelques moment forts dans son histoire mais jamais on avait réussi à revenir de 5-0 et s'imposer comme ça. On aurait voulu l'écrire, on y aurait pas pensé". La phrase est de Guy Fournier le manager général du club qui arborait un large sourire dans les vestiaires à la fin du match.

En effet, les Dragons de Rouen sont revenus de l'enfer dans cette rencontre. Malgré une entame de match à l'avantage des Jaunes et Noirs, les Rouennais se font surprendre sur la première offensive Gapençaise d'un tir en pivot de Matt Carter qui trompe un Dany Sabourin masqué : 1-0 après 2,42m de jeu. A la 10ème minute de ce premier tiers, c'est Vincent Kara qui double la mise sur un lancer lointain qui trompe encore une fois Dany Sabourin: 2-0. Les choses ne s'arrangent guère par la suite pusique c'est Marc-André Bernier qui inscrit le 3ème but en supériorité numérique au bout de quinze minutes. Après ce premier tiers complètement raté, les joeuurs de Fabrice Lhenry retournent au vestiaire sur le score de 3-0.

La révolte enclenchée

On pense alors que les Rouennais vont revenir avec de bien meilleures intentions mais les choses ne s'arangent pas car les Rapaces inscrivent un 4ème but suite à une échapée d'Anthony Rech, après un changement de ligne pour le moins hasardeux coté Rouennais. Il faut à peine plus d'une minute pour que Maurin Bouvet fasse encore plus sombrer les Rouennais avec un 5ème but. Le coach Rouennais Fabrice Lhenry choisi donc de prendre son temps mort pour stopper l'hémoragie. "A 5-0 je pensais deja à comment on allait organiser notre voyage à Gap, mais c'est le coté magique du sport", confiait Thierry Chaix à la fin du match.

Une fin de match au couteau

Pas grand monde ne donnait cher de la peau des Normands, mais les Dragons n'abdiquent pas et parviennent à revenir à 5-1 sur un bon travail devant la cage pour Fabien Colotti qui réduit la marque à la mi-match 5-1. Suite à une supériorité numérique, c'est l'ancien Gapençais Nicolas Arrossamena qui redonne encore un peu plus d'espoir à un public Rouennais qui n'aura pas lâché son équipe du match à 13,38m 5-2. Les Gapençais souffrent et le momentum semble changer de coté et après une pénalité purgée par Sacha Treille, sur sa sortie de prison, Terro Kontinen lance le cadet des frères Treille qui s'en va battre Clément Fouquerel pour le 5-3 à la fin de ce 2ème tiers-temps.

 

Un dernier tiers de folie

L'espoir semble clairement revenu du coté des joueurs comme des supporters dès l'entrée du dernier tiers. Les Rouennais continuent d'attaquer fort et c'est le défenseur Mark Matheson qui se joue de toute la défense pour aller tromper encore une fois Fouquerel d'un lancer du revers sous la barre après cinq minutes de jeu. A 5-4, on pense que plus rien ne peux arrêter les Rouennais mais malgré la domination des locaux, ce sont les Gapençais qui reprennent deux buts d'avance grâce à Patrick McEachen en supériorité numérique 6-4. On pense alors les Rouennais incapables de revenir mais encore une fois l'abnégation va payer pour Sacha Treille qui termine le travail de toute sa ligne en récupérant un rebond laissé par les portier Gapençais à la 15ème minute. A 6-5, les joueurs de Fabrice Lhenry jettent leurs dernières forces dans la bataille et Dany Sabourin laisse sa cage deserte pour évoluer à 6 contre 5. Les Gapençais vont alors par deux fois rater la cage vide qui aurait sceler le score du match mais au final c'est François-Pierre Guenette qui égalise pour les Jaunes et Noirs, dans une patinoire en folie, qui n'est pas pour rappeler l'ambiance lors du titre en Continental Cup de 2012.

Le but libérateur

Les deux équipes doivent donc disputer la mort subite de dix minutes et cette prolongation est dominée par les Dragons qui s'octroient quand même quleques frayeurs lors d'une supériorité numérique Gapençaise. Finalement, c'est Olivier Dam-Malka qui libère ses coéquipiers sur un slap ravageur non loin de la bleue qui transperce toute la défense des visiteurs.

Ce but libérateur offre une nouvelle finale, la 5ème de la saison pour le club Normand cette saison et la plus importante. Dans l'autre demi-finale entre Angers et Epinal, c'est Angers qui l'a remporté aux tirs aux buts ce qui offrira un 7ème et dernier match décisif à Epinal dimanche 20 mars.

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Hockey: Les Dragons reviennent de l'enfer et s'offrent la finale !