En ce moment : WAKE ME UP WHEN SEPTEMBER ENDS - GREEN DAY Ecouter la radio

Environnement : c'est facile !

La COP21 s'achève à Paris. Caen dispose déjà de quelques clefs du progrès environnemental. À exploiter.

Environnement : c'est facile !
Ce jour-là à l'éco-appart, de jeunes gens en formation découvrent comment être un éco-citoyen au quotidien. - Tendance Ouest

Une consommation en rupture

Avec Laëtitia Millon et Arnaud Cottebrune, rien ne se perd, tout se transforme et se répare. Ensemble, ils ouvriront sur l'agglomération caennaise, en 2016, une ressourcerie. Un commerce pas comme les autres. Le concept a déjà fait ses preuves en France puisqu'il en existe une centaine, mais aucune dans le Calvados. Il s'agit de vendre des produits revalorisés après une première vie, afin de sensibiliser aux méfaits de la surconsommation, au recyclage et à la réduction des déchets. Concrètement, "on pourra y venir avec son meuble pour le réparer, en acheter un cassé et le réparer sur place ou l'acheter déjà réparé", explique Arnaud Cottebrune. "L'idée, c'est le transfert de savoir-faire et de connaissances par l'implication des usagers et la revalorisation du geste manuel. Ici, ce n'est pas le profit qui guide l'activité", poursuit Laëtitia Millon. La ressourcerie devrait aussi héberger un café cantine, une résidence de projets non-numériques, une plateforme d'aide aux associations, un magasin général et pourrait à l'occasion accueillir des expositions. Une quinzaine d'emplois pourrait être créée grâce à cette société coopérative d'intérêt collectif, nommée "Projet Coop5pour100".

> Informations samedi 12 et dimanche 13 décembre, "L'autre marché", place Saint-Pierre. Réunion publique lundi 14 décembre (20h), Café sauvage 36 rue Saint-Manvieu.

Un logement 100 % éco-citoyen

Pour adopter les bons réflexes chez soi, une seule adresse : celle de l'éco-appart, situé en plein cœur du quartier de la Grâce-de-Dieu à Caen. Ce logement témoin s'adresse autant aux groupes qu'aux individuels (deux visites ouvertes sont organisées chaque mois). "Les gens y trouvent des astuces au quotidien", explique Sandrine Corre, animatrice environnement. Mis à disposition gracieusement par le bailleur social Caen Habitat, l'appartement a été ouvert en 2011 par l'association CPIE Vallée de l'Orne. Économies d'énergie, qualité de l'air, produits d'entretien durables, réduction des déchets… Chaque pièce distribue de l'information, à ramener et à utiliser à la maison. Tout cela constitue une foule d'"éco-trucs" mis en scènes et facilement applicables : les coûts sont précisés, les recettes dévoilées. Lessive faite maison, voilages en papier végétal, mobilier en bois, c'est la maison du futur.

> Inscription obligatoire au 02 31 30 43 27.

Un nouveau rapport à la nature

A la Folie-Couvrechef, l'école Michel Trégore vient d'acquérir quatre carrés de jardin. Dès le mois de janvier, ils permettront aux enfants de cultiver des légumes et autres plantes aromatiques. Une façon de sensibiliser ses 144 élèves à la terre et de leur faire découvrir un nouveau rapport à la nature. Les petits chercheront à faire pousser de bons produits, mais travailleront aussi au vivre ensemble et pourront découvrir des variétés de légumes. L'expérience de la nature vaut toutes les leçons.

Vélos électriques, pliants ... Obtenez des aides !

15 000 euros. C'est le montant annuel de l'enveloppe allouée par la Ville à l'aide à l'acquisition de vélos électriques, pliants* ou cargo (remorque). Car si l'envie est là, le budget, lui, peut manquer pour s'équiper. Attention, les aides sont délivrées sous conditions de ressources. En 2014, au 31 octobre, 65 Caennais avaient bénéficié d'aides diverses, pour un montant de 13 637€. Dossier à imprimer sur caen.fr

* l'embarquement de ces vélos est autorisé sur le réseau caennais de transport en commun Twisto.

Économie d'énergie : des travaux qui rapportent

C'est bon à savoir ! Les propriétaires d'un logement à Caen, achevé avant le 1er janvier 1989, ayant réalisé au moins 10 000€ de travaux d'économie d'énergie sur un an ou 15 000€ de travaux sur trois ans (hors main-d’œuvre) peuvent bénéficier d'une exonération de 50 % de la part Ville de la taxe foncière pendant cinq ans. Voté à l'été 2014, mis en place en 2015, ce dispositif a déjà rencontré son public. En un an, 46 dossiers ont été validés par les services de la Ville. Montant des exonérations : 21 412€.

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Présidentielle et législatives : le direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Environnement : c'est facile !