En ce moment : TOKO TOKO (FEAT RONISIA) - DADJU Ecouter la radio

Rouen. Mobilisation contre le projet de sucrerie géante à Grand-Couronne

Environnement. Evoqué le 17 mars 2022, le projet d'installation d'une sucrerie géante à Grand-Couronne Moulineaux provoque déjà la colère des écologistes à Rouen.

Rouen. Mobilisation contre le projet de sucrerie géante à Grand-Couronne
Sur les quais de Rouen, plusieurs associations ont mené une action mardi 26 avril, contre le projet de sucrerie géante à Grand-Couronne.

C'est un projet qui risque de faire beaucoup parler à Rouen. La société AKS, sucrier installé à Dubaï, a été choisie par Haropa Port pour l'installation d'une usine géante de production de sucre en lieu et place d'une ancienne plateforme industrielle de 75 hectares à Grand-Couronne - Moulineaux. Le sucrier prévoit de produire entre 650 et 850 000 tonnes de sucre blanc par an, mais aussi du bioéthanol.

Mardi 26 avril, plusieurs collectifs et associations ont organisé une mobilisation sur les quais de Rouen, au niveau de l'ancien Panorama XXL. Un lieu qui n'a pas été choisi au hasard puisqu'il donne sur le siège de la Métropole. La collectivité a, en effet, apporté son soutien au projet industriel, tout comme la Région Normandie. Des fumigènes ont été allumés pour symboliser le risque de pollution engendré par le site.

"Une aberration écologique"

Présente parmi les manifestants, l'association de défense des berges de la Seine a également lancé une pétition sur le site change.org, réunissant environ 1 300 signatures à cette date. Selon Pascal Magoarou, membre de l'association, ce projet est à la fois une aberration écologique et économique. "On va avoir des norias de camions qui vont, pendant les 100 jours de la campagne sucrière, acheminer des betteraves sur le site… En plus, il y a une surproduction de sucre actuellement, notamment depuis la fin des quotas… C'est un non-sens total."

Pour Enora Chopard, de l'association Alternatiba, ce projet est inquiétant, notamment au regard des volumes de betteraves nécessaires pour la production de sucre. "On estime à 4,5 millions de tonnes de betteraves pour faire fonctionner cette industrie, ça veut dire à peu près 200 000 hectares de surface agricole dédiés à ça."

Selon le port de Rouen, qui a lancé l'appel d'offres, cette usine devrait tout de même garantir la création de 300 emplois directs et proposer de nouveaux débouchés pour la production agricole normande.

Par ailleurs, l'industriel dubaïote s'est engagé à construire une chaudière à biomasse, alimentée avec des déchets de bois. Les sous-produits issus de la production seront également valorisés grâce à un biométhaniseur produisant du biogaz.

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
2 commentaires

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

Les commentaires sur Tendance Ouest
Maxime 26/04/2022 - 23h08
Signaler ce commentaire

Mais n'avions-nous pas déjà une usine qui produisait du sucre issu de betterave à Cagny et qui a fermé l'année dernière ?

Les commentaires sur Tendance Ouest
Tenud 28/04/2022 - 20h12
Signaler ce commentaire

Après Amazon c'est le refus de l'installation d'une sucrerie! ridicules les arguments. Qu'en pensent les pompiers? si un incendie se déclare, sera-t-il maîtrisable? les odeurs seraient plus agréables que celles de Lubrizol, ce seraient des odeurs de caramel!....

En direct
Lire les journaux
Présidentielle et législatives : le direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Rouen. Mobilisation contre le projet de sucrerie géante à Grand-Couronne