En ce moment : LALALOVE YOU - BB BRUNES Ecouter la radio

Alençon. Incivilités en centre-ville : les réponses de la préfecture

Société. Les commerçants ont multiplié les alertes face à une montée des incivilités en centre-ville d'Alençon. La préfecture leur répond.

Alençon. Incivilités en centre-ville : les réponses de la préfecture
Les commerçants du centre-ville d'Alençon aspirent à ce que les actuels fauteurs de troubles soient neutralisés, en espérant que les clients reviennent.

La grogne des commerçants s'exprime en centre-ville d'Alençon, alors qu'ils sont confrontés à de plus en plus d'incivilités, notamment de la part de gens qui font la manche dans les rues piétonnes. Ils doivent aussi faire face à des cas d'alcoolisme. Cette situation déplorable découle des nombreux marginaux et sans domicile fixe qui squattent devant les commerces. Souvent alcoolisés, ils font fuir la clientèle et c'est donc un manque à gagner pour les commerçants, qui se "sentent démunis face à l'inaction de la mairie".

Cette situation pourrait assez rapidement évoluer. C'est ce qu'explique la préfecture de l'Orne, qui avait pris conscience de ces difficultés, avant même cette grogne montante des commerçants… Elle annonce des mesures, sur deux axes d'actions.

Des patrouilles VTT en ville

D'abord, "il s'agit de réinvestir la voie publique, en revenant à un îlotage renforcé", explique Julien Henrard. Concrètement, les patrouilles de policiers à pied vont être renforcées dans le centre-ville d'Alençon. Durant la journée, en soirée, et selon des horaires ciblés. Mais, et c'est nouveau : "des patrouilles de policiers à VTT électriques vont également y circuler", explique Julien Henrard, le directeur de cabinet de la préfète.

Davantage d'échanges

Ensuite, Philippe Huser, un ancien commandant de police vient d'être recruté. Sa mission est de renforcer la cohésion entre la police et la population, notamment avec les commerçants, avec un Groupe de partenariat opérationnel (GPO), autrement dit, avec "davantage d'échanges entre les forces de l'ordre et les habitants et une réunion police/commerçants, à raison d'une fois par mois", précise le directeur de cabinet.

Collaboration entre les polices

Enfin, pour répondre à ceux qui jugent la police municipale insuffisamment étoffée, la préfecture prépare un contrat de sécurité intégré avec la Ville d'Alençon, pour une meilleure coordination entre les polices : nationale (gérée par l'État) et municipale (gérée par la commune).

L'objectif de la préfecture est de traiter ces problèmes "en circuit court", selon le directeur de cabinet, soit avec les commerçants, et ce le plus rapidement possible.

À noter que les VTT électriques viennent d'être livrés au commissariat d'Alençon. Les commerçants alençonnais attendent désormais la rapide concrétisation des annonces préfectorales.

Recevez l'actualité gratuitement
Réagir à cet article
Envoi en cours...
En direct
Jeu-Concours : devinez qui sera élue Miss France 2022
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Alençon. Incivilités en centre-ville : les réponses de la préfecture