Giberville s'agrandit : les travaux du nouveau quartier ont débuté

Un nouveau quartier est en construction au nord-est de Giberville, près de Caen (Calvados) pour répondre à la demande croissante. Le début des travaux a commencé lundi 9 juillet 2018.

Giberville s'agrandit : les travaux du nouveau quartier ont débuté

Inauguration de la première phase des travaux des Jardins de Clopée à Giberville lundi 9 juillet 2018. © Charlotte Sebire

Par Charlotte Sébire

La commune de Giberville, près de Caen (Calvados) va passer de 5000 à 7000 habitants. Pour répondre à cette demande croissante, le maire de la ville a décidé de construire un nouveau quartier de 41 hectares Les Jardins de Clopée, composé de 1054 logements. La première phase des travaux a débuté lundi 9 juillet 2018. Le site devrait être terminé d'ici une dizaine d'années.

Un nouveau quartier sous forme de ZAC

Les Jardins de Clopée constituent une zone d'aménagement concerté (ZAC). C'est une démarche participative qui intègre des procédures réglementaires entre les services de l'état et la population. Un comité participatif a été mis en place avec les élus et les deux partenaires : Edifidès et Normandie Aménagement. Ainsi, des réunions ont eu lieu pour discuter du quartier et prendre en compte les intérêts de chacun. Le maire de Giberville, Gérard Leneveu, souhaite développer "une commune conviviale, solidaire et accueillante où il fait bon vivre". Le partenaire du chantier, Edifidès décrit Giberville comme une "commune avec une valeur sûre". En effet, 4/5 des habitations ont déjà trouvé preneur.

Des aménagements pour une population grandissante

Avec l'arrivée de ce nouveau quartier, l'école d'Aragon deviendra un établissement central. Des investissements pour agrandir l'école sont prévus. Le maire souhaite également mettre en place une maison de quartier. L'arrivée de ces nouveaux habitants devrait accélérer le dynamisme de la commune avec la création d'emplois et des nouveaux jardins.

0:00
0:00

Une imagination au rendez-vous

La zone est séparée en cinq secteurs d'habitations composés de pistes cyclables et piétonnes. 11 hectares d'espaces paysagers sont consacrés à un Jardin des 5 sens. Une écharpe verte de cinq hectares est ouverte à la promenade, autour des Jardins de Clopée, d'est en ouest. 2,5 des hectares seront destinées à des expositions dégradées. Plantes et essences variées peupleront cet espace vert pour stimuler des sensations variées. Tandis que du nord au sud, c'est un tapis vert de convivialité, associé à l'ouïe. Les bruissements des arbres et les bruits de la faune accompagneront le tapis vert. Aussi, deux rubans, un pour la vue avec beaucoup de diversité et de plantes fleurissantes et un autre pour l'odorat habilleront les jardins. Au Nord, des terres végétales permettront de créer une frontière aménagée, des jardins partagés, espace de rencontre et de convivialité. Les constructeurs souhaitent que les Jardins de Clopée représentent un habitat évolutif à prix maîtrisé et une architecture innovante et diversifiée avec un respect des milieux naturels et des cours d'eau. C'est un quartier qui bénéficiera à l'ensemble de la communauté gibervillaise. Le deuxième parti pris d'innovation sont les deux espaces de 6000m² consacrés à l'innovation et une utilisation de matériaux innovants.

Toute une histoire

Les Jardins de Clopée… pourquoi ce nom ? En 1780, Clopée était un petit hameau de 30 habitants entre Mondeville et Colombelles. Pour conserver une touche d'histoire, le maire de Giberville a souhaité nommer ce quartier les Jardins de Clopée. Les noms des rues ne sont pas non plus choisis au hasard. En lien avec le Jardin des sens, les rues associent la peinture aux sens : Déjeuner sur l'herbe, Jardins des délices ou encore Nuit étoilée.

TOP ACTU

CONTENUS SPONSORISES Proposés par Ligatus

COMMENTAIRES