Caen : trois ans d'interdiction de stade pour un pétard

Dans la soirée du vendredi 19 janvier 2018, lors de la rencontre de football opposant Caen à Marseille, un jeune homme lance un pétard dans l'enceinte du stade Michel d'Ornano à Caen (Calvados), provoquant un mouvement de foule. Jeudi 5 avril 2018, le tribunal de grande instance de Caen l'a jugé pour ce délit.

Caen : trois ans d'interdiction de stade pour un pétard

Les faits reprochés ont été commis au stade Michel d'Ornano à Caen (Calvados). © Tendance Ouest

Par Joëlle Briant

Un jeune homme âgé de 24 ans a été jugé par le tribunal de grande instance de Caen (Calvados) jeudi 5 avril 2018. Il lui est reproché : jet de projectile présentant un danger pour la sécurité des personnes dans une enceinte sportive, vendredi 19 janvier 2018 au stade Michel d'Ornano. Le prévenu ne s'est pas présenté à l'audience.

Le pétard était caché dans son caleçon

Le pétard n'avait pas été trouvé sur le jeune homme lors de la fouille et de la palpation à l'entrée du stade. Et pour cause, il l'avait caché dans son caleçon ! Lorsqu'il jette le projectile dans l'enceinte sportive, un mouvement de panique se produit dans le public. Confondu par la vidéosurveillance, il ne peut que reconnaître les faits.

"Pour qu'il retrouve un peu de bon sens"

Le procureur insiste sur l'immaturité du geste qui aurait pu avoir de graves conséquences. Il requiert trois mois de prison avec sursis et l'interdiction de pénétrer dans une enceinte sportive durant trois ans, "pour qu'il retrouve un peu de bon sens et de maîtrise"

Le prévenu écope de 600 € d'amende dont 300 € avec sursis. Il a interdiction de pénétrer dans un stade durant trois ans.

TOP SOCIETE

CONTENUS SPONSORISES Proposés par Ligatus

COMMENTAIRES