Loto du patrimoine : le château de Carneville représentera la Normandie

Loto du patrimoine : le château de Carneville représentera la Normandie

Le château de Carneville sera le monument emblématique de la Normandie. © Benoît Merlet

Le
Par : Célia Caradec

Le château de Carneville, situé dans la Manche, sera le monument emblématique de la région Normandie pour le loto du patrimoine, piloté par Stéphane Bern pour le gouvernement. Il devrait pouvoir toucher 490 000 euros.

La Normandie connaît désormais son ambassadeur pour le loto du patrimoine, souhaité par le gouvernement. Il s'agit du château de Carneville, situé près de Saint-Pierre-Eglise dans la Manche.

L'édifice fait partie de la quinzaine de monuments emblématiques, un par région plus l'outre-Mer, retenu par l'animateur Stéphane Bern, chargé de piloter la mission patrimoine du président de la République. Selon nos confrères du Figaro, la décision a été entérinée mardi 3 avril 2018 lors d'une réunion à l'Elysée.

Loto et grattage

"C'est évidemment une excellente nouvelle", sourit Guillaume Garbe, le propriétaire du château, qu'il a racheté en 2012 à l'âge de 21 ans. Le monument faisait partie depuis plusieurs semaines d'une pré-sélection de 250 sites, dans laquelle figurerait également un autre édifice en Normandie, les Forges de la Varenne à Champsecret (Orne).

Concrètement, l'opération consiste en un tirage spécial du loto, prévu le 14 septembre. Les billets pourront être achetés dès le 3 septembre. S'y ajoute un jeu de grattage, sur lequel devrait figurer une illustration présentant les sites emblématiques de chacune des régions, dont Carneville.

Une subvention de 490.000 euros

Stéphane Bern espère récolter entre 15 et 20 millions d'euros, qui seront répartis entre les 250 monuments en péril qu'il a sélectionné. Mais l'avantage d'être un monument emblématique, c'est que le dossier devrait être financé en totalité ! "Nous avons constitué une demande de subvention à hauteur de 490.000 euros" précise Guillaume Garbe, qui a travaillé avec la fondation du patrimoine pour constituer un dossier précis de financement. "Cette somme nous permettra de reprendre les façades, la couverture et la charpente, et d'éradiquer la mérule. Si tout va bien, on peut espérer que tout cela ne sera qu'un mauvais souvenir au printemps suivant". Il faudra, ensuite, réhabiliter l'intérieur du château, notamment les décors. Un travail qui devrait durer plusieurs années.

D'importants travaux sont lancés depuis quelques semaines, au château de Carneville, pour venir à bout de la mérule. - Célia Caradec

Au total, la rénovation de Carneville est estimée à près d'un million d'euros. Un financement participatif a permis de récolter plus de 23.000 euros, et la Direction régionale des affaires culturelles (Drac) subventionnera une partie des travaux pour les pièces classées au titre des monuments historiques.

Galerie photos


1234
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques