En ce moment : DON'T CALL ME UP - MABEL Ecouter la radio

Calvados : trouvant un homme "sympa", il le vole et le roue de coups de pied

Le jeudi 25 août 2016, une petite fête avec musique et danseurs a eu lieu près du centre commercial d'Hérouville-Saint-Clair (Calvados), au nord de Caen (Calvados). Mais la scène a vite mal tourné. Récit.

Calvados : trouvant un homme "sympa", il le vole et le roue de coups de pied
C'est à proximité de ce centre commercial que la scène s'est déroulée. - Google Street View

Le jeudi 25 août 2016, une petite fête a lieu près du centre commercial d'Hérouville-Saint-Clair (Calvados), au nord de Caen. Vers 21 heures, un homme, âgé de 27 ans, s'y rend, et commence à discuter calmement avec un jeune. A un moment, ce dernier dépose sa sacoche et sa casquette pour aller effectuer une danse acrobatique.

Il s'empare des affaires posées près de lui

La tentation est-elle trop forte pour cet habitué des vols ? Toujours est-il que se coiffant de la casquette, il s'empare du téléphone portable qui se trouve dans la sacoche. Voulant récupérer ce qui lui appartient, le jeune reçoit un grand coup de pied dans le thorax, accompagné de sommation de "dégager" et de quelques coups encore.

Quinze jours d'incapacité de travail

Cela va se solder par diverses ecchymoses, à la cuisse, à la hanche, au torse qui lui vaudront 15 jours d'incapacité de travail. Interpellé un peu plus tard, l'agresseur a 1,60g d'alcool par litre de sang. Anthony Couture comparaissait ce jeudi 22 septembre 2016 devant le tribunal de grande instance de Caen, pour vol avec violence.

"J'ai mis un petit coup de pied "non violent"

A la barre, le prévenu tente de minimiser : "J'ai mis un petit coup de pied "non violent". Il faut dire qu'en effectuant un salto, il est tombé, d'où les traces sur son corps... Pour le vol, je ne comprends pas, l'alcool, sans doute... On avait discuté, je le trouvais sympa".

Connu de la justice depuis le tribunal pour enfants

Depuis le tribunal pour enfants, l'homme est bien connu de la justice, au point d'avoir déjà été incarcéré : vols avec effraction, violence en réunion, port d'armes, dégradations, rébellions, violence alcoolisée, violence sur pompiers... "Toujours alcool et toujours violence ! C'est prévu jusqu'à votre retraite ?", ironise le président.

Il a échappé à une comparution immédiate

La procureur requiert 14 mois de prison ferme, ajoutant qu'au regard de son parcours, il a échappé de justesse à une comparution immédiate. La défense plaide qu'il a enfin trouvé travail et logement, et qu'il faut tenir compte de es efforts de réinsertion. Néanmoins, à cause de son casier judiciaire chargé, la peine ne peut être que mixte. Il écope donc de 12 mois de prison, dont 6 mois fermes aménageables, de 24 mois de mise à l’épreuve et d'une interdiction de fréquenter les débits de boisson. 

 

A LIRE AUSSI.

 

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Pour aller plus loin
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Présidentielle et législatives : le direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Calvados : trouvant un homme "sympa", il le vole et le roue de coups de pied