, °C / °C

À Rouen, le chef Rodolphe Pottier décroche sa première étoile à 25 ans

À Rouen, le chef Rodolphe Pottier décroche sa première étoile à 25 ans

Sur la devanture de son restaurant, Rodolphe Pottier pourra bientôt afficher sa première étoile décernée par le Guide Michelin.

Le
Par :

Rodolphe Pottier n'a que 25 ans mais possède déjà une belle expérience. Passé par les plus grandes maisons parisiennes, le jeune chef rouennais (Seine-Maritime) décroche, jeudi 9 février 2017, sa première étoile du Guide Michelin à peine un an et demi après avoir ouvert son propre restaurant.

Le talent n'attend pas les années, Rodolphe Pottier en est la preuve. À tout juste 25 ans, le chef cuisinier vient de décrocher sa première étoile au Guide Michelin pour son restaurant Rodolphe, rue Percière à Rouen (Seine-Maritime). Une distinction qu'il a obtenue jeudi 9 février 2017 à force de travail et de rigueur.

Rodolphe Pottier a débuté très tôt dans les cuisines. À seulement 15, il vivait déjà seul à Paris et commençait en tant qu'apprenti au Bristol, un trois-étoiles de la capitale. Très vite, il enchaîne les grandes maisons parisiennes et gravit les échelons. Jusqu'à son retour à Rouen où il se lance très vite avec son frère dans l'ouverture de son propre restaurant.

Une cuisine au feeling

"J'ai toujours eu du mal à recevoir les ordres, confie le jeune chef en souriant. Je voulais être mon propre chef, créer ma cuisine." C'est ainsi que son restaurant éponyme a ouvert ses portes il y a un an et demi. Il peut enfin laisser libre cours à ses inspirations. "Ma cuisine est axée sur le produit. Tout est lisible, rien n'est caché", décrit celui qui aime aller à l'essentiel: une cuisson juste, une bonne sauce et un assaisonnement adéquat.

Malgré ses expériences avec les plus grands, Rodolphe Pottier ne s'est pas trouvé de mentor, préférant "tirer le meilleur de chacun". Aujourd'hui, il cherche plutôt à s'affranchir de cet apprentissage pour proposer à ses clients la cuisine qu'il aime. Comme sa recette de ris de veau poêlés accompagnés d'une purée de pomme de terre au beurre et aux noix fraîches qu'il aime remettre régulièrement à la carte. Par ailleurs, le chef se dit "très proche de la mer" dans sa cuisine, avec un goût particulier pour les alliances terre/mer.

Déjà tourné vers une deuxième étoile

L'obtention de sa première étoile, Rodolphe l'a apprise au téléphone alors qu'il préparait son service du soir. "Ça a été un gros soulagement car on y pensait", admet Rodolphe. Pour fêter la nouvelle, ce boulimique de travail s'est autorisé une pause pour partager une coupe de champagne avec ses salariés. "C'est important de les associer à ce succès, poursuit Rodolphe. Sans eux, on n'en serait pas là."

Mais "là", ça n'est pas une fin en soi pour ce chef très ambitieux. "Avoir une deuxième étoile avant mes 30 ans, ce serait génial", annonce-t-il. Mais pour cela, des investissements seront nécessaires, notamment dans un local plus grand. Et si ce n'est pas sa priorité, le chef avoue déjà y penser. Avec ce mélange de talent, de rigueur et d'ambition, ce succès semble loin d'être le dernier.


12345
Tendance Live Zenith de Caen
Voter pour groupe préféré et donnez lui la chance de monter sur la scène Papillons de nuit
gagnez 2 places pour le cirque borsberg
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques
A l'antenne

La nuit avec