En ce moment : BAM BAM (FEAT ED SHEERAN) - CAMILA CABELLO Ecouter la radio

Caen. Dry January : êtes-vous prêts pour un mois sans alcool ?

Animation commerciale. Le Dry January a débuté en ce début janvier. Les Normands sont-ils prêts à ne pas boire d'alcool pendant un mois ? Tendance Ouest a posé la question aux Caennais.

Caen. Dry January : êtes-vous prêts pour un mois sans alcool ?
Le mois sans alcool, dit aussi "Dry January", a débuté en ce début du mois de janvier. Les Caennais sont-ils prêts à relever le challenge ? Réponse.

En ce début janvier, a démarré le mois sans alcool, le fameux Dry January. Ce concept est né en Grande-Bretagne en 2013, avant d'arriver en France il y a seulement trois ans.

"Je ne suis pas un gros buveur !"

La preuve, il souffre encore d'un retard de visibilité. "Je ne le connaissais pas sous ce nom", s'exclame Alice, croisée rue Saint-Jean à Caen. "Le Dry quoi ? Vous me l'apprenez !", rit un peu plus loin Pascal, 63 ans. Ce jour-là, 75 % des personnes interviewées ne connaissaient pas le mouvement. Toujours porté par un collectif d'associations, il consiste à ne pas boire une seule goutte d'alcool pendant un mois. Pour autant, Aurélia Bourges, addictologue à l'Association Addictions France à Caen ne fait pas état d'une recrudescence de prises de rendez-vous. Elle reçoit en moyenne une quinzaine de patients par jour. Du côté des Caennais, ils ne sont pas tous prêts à faire l'effort. "C'est ridicule une goutte pendant un mois. Moi, je bois un verre, un bon vin rouge !", sourit Christine, 78 ans. Pascal, lui, a arrêté de boire depuis qu'il fait du sport régulièrement.

"Le Dry January, ça ne change rien pour moi car je ne bois pas." Pour Hugo, qui fêtera ses 23 ans la semaine prochaine, le pari semble plus compliqué. "Il y a une soirée de prévu ! J'aime prendre l'apéro le soir… Je ne suis pas un gros buveur, je vais continuer comme je fais", dit-il, alors qu'il s'apprête boire une bière dans un bar du coin.

Etes-vous prêts pour le Dry January ? Reportage

Si le mois sans tabac est plus répandu, il s'avère qu'un mois d'abstinence à l'alcool a de nombreux bienfaits "sur le sommeil, l'angoisse, la mémoire et la concentration, souligne Aurélia Bourges. Il y a aussi le plan financier. D'un point de vue physiologique, cela permet de limiter la prise de calories et les conséquences sur le foie, mais aussi d'autres organes."

Et si pour une fois, vous tentiez de suivre le slogan "Sans alcool, la fête est plus folle !" ?

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Présidentielle et législatives : le direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Caen. Dry January : êtes-vous prêts pour un mois sans alcool ?